6

Comment simplifier votre trading en 3 conseils ?

Deuxième article invité de Sylvain March, trader indépendant et auteur du blog En-Bourse.fr, qui nous montre cette fois comment simplifier notre stratégie de trading.

 

Simplifier sa façon de trader peut être un grand pas sur le chemin de la réussite. Parfois, la recherche de la perfection peut nous mener droit à notre perte, au lieu de nous aider. Voici quelques astuces pour vous permettre de simplifier un peu votre trading afin d’y voir plus clair…

Supprimez un maximum d’indicateurs

Oui, vous avez bien lu : vous ne devez pas vous servir d’un trop grand nombre d’indicateurs, ou d’outils dont vous ne savez pas (encore) utiliser. Quand vous tradez en réel, contentez-vous d’un ou de deux indicateurs simples et faciles d’utilisation.

Pour commencer, préférez par exemple les moyennes mobiles, ou les bandes de Bollinger au lieu d’utiliser l’Ichimoku (qui demande un peu plus d’entraînement selon les stratégies). Ces indicateurs sont parmi les plus utilisés, cela signifie que les signaux qu’ils vous aideront à repérer seront les mêmes pour beaucoup d’autres traders. Il y a donc de fortes chances pour qu’ils prennent tous les décisions au même moment (ou presque). Cela vous donne donc un avantage pour l’anticipation des réactions du marché.

De plus, éliminer les indicateurs inutiles vous permettra de mieux étudier l’évolution du prix, sans être gêné par des signaux contradictoires que peuvent parfois donner des indicateurs différents.

Tout signal n’est pas bon à prendre

En trading, il y a les bons signaux, et puis il y a… les autres. Et la différence entre les deux est parfois très mince. Vos règles d’entrées sont définies selon un plan : chaque signal doit donc répondre à un certain nombre de caractéristiques pour être considéré comme tel.

Des signaux, il y en a beaucoup selon l’unité de temps sur laquelle vous tradez. C’est pourquoi pour simplifier les choses, mieux vaut ne prendre en compte que les signaux qui réunissent toutes les conditions de votre plan. Laissez tomber les autres. Vous raterez peut-être des opportunités, mais vous réduirez surtout considérablement vos pertes.

Soyez conscient du fait que vous ne pouvez pas prendre toutes les opportunités qui se présentent, mais vous pouvez profiter des meilleures…

Simplifiez son analyse technique pour gagner en bourse

Un trop grand nombre d’indicateurs peut brouiller votre lecture du marché

Optez pour la « bonne » unité de temps

Une autre façon de simplifier votre trading consiste à opter pour une unité de temps plus grande.

Alors que votre temps de réaction peut vous jouer des tours sur un graphique en M5 ou M15 si vous n’êtes pas attentif, il ne vous posera aucun problème en H1 ou H4. Si vous repérez un signal, le temps nécessaire à la confirmation de celui-ci sera plus long et vous aurez plus de chances d’entrer au bon moment.

Donc si vous avez du mal avec votre timing, n’hésitez pas à trader sur une plus grande unité de temps pour supprimer un très grand nombre de faux signaux qui peuvent apparaître sur un time frame plus petit.

Les mouvements sont plus longs à se développer, mais vous supprimerez par la même occasion une bonne part de stress.

En conclusion

Il est bien plus facile de compliquer votre trading que de le simplifier. C’est en voulant « trop » bien faire que vous accumulez les erreurs.

Gardez toujours à l’esprit que si vous voulez réussir, il faut vous faciliter les choses.
C’est d’ailleurs pour cela que l’on dit souvent que les stratégies les plus simples sont celles qui donnent les meilleurs résultats.

Le trading n’est  pas une activité facile, et il faut beaucoup de discipline pour savoir faire les choses simplement…

 

Dans :Bourse

6 commentaires to "Comment simplifier votre trading en 3 conseils ?"

  1. Nathanael dit :

    Bonjour par ici
    Le trading est une activités rentable mais assez risqué. Si on n’est pas prêt à perdre mieux vaux ne pas s’y lancer. Mais selon vous, quel est le meilleur moment pour acheter et le meilleur pour vendre?
    Nathanael

  2. Faniellah dit :

    Permettez moi de rajouter un peu à propos du timing: il faut savoir adopter une attitude défensive (potentiel du trade déjà effectué, marchés douteux, etc.), j’espère que c’est cela que vous voulez dire à propos des signaux importants que vous avez cité dans la deuxième paragraphe. Il est bon aussi d’être capable de déterminer les situations où une approche offensive doit être priorisée

  3. Mike dit :

    Un conseil tout à fait utile : ne pas utiliser trop d’indicateurs. C’est très juste, les MM aident déjà énormément, combiné à d’autres indicateurs et outils comme Fibonacci, les bandes de bollinger ou autre, c’est amplement suffisant.

  4. Top dit :

    Je ne suis absolument pas d’accord. Un seul indicateur ne permet pas d’avoir une certitude sur l’évolution de l’actif. Je recommande au minimum 2 à 3 indicateurs (ex : RSI, MACD, Slow Stochastics) pour se faire une idée.

  5. Adam P dit :

    Il faut en effet faire très attention aux signaux de trading, toujours s’assurer que le broker est régulé et que les signaux de trading sont fiables. Il ne faut jamais suivre des signaux à l’aveugle, sans formation etc, c’est l’une des pires erreurs à effectuer en trading.

    Pour les indicateurs, j’en préconise au minimum de deux, mais seulement les plus importants.

  6. Raphael M dit :

    Un trop grand nombre d’indicateurs n’est pas nécessaire. J’en utilise personnellement deux et c’est amplement suffisant.

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2018 Investir-Actif. Tous droits réservés.