3

Que peut-on vraiment contrôler en trading ?

Aujourd’hui j’accueille Sylvain March trader indépendant depuis 2008 pour un article invité. Sylvain est également auteur du blog En-Bourse.fr dans lequel il partage ses conseils pour investir en bourse. Bonne lecture.

 

Dans l’inconscient collectif, le trading est généralement relié à l’absence totale de contrôle sur les évènements.

C’est d’ailleurs à cause de cela que cette activité est souvent comparée à un jeu de hasard. Mais le trader ne contrôle-t-il vraiment rien ? Pas si sûr…

Ce qu’un trader peut très bien contrôler…

Contrairement aux idées reçues, un trader dispose bel et bien d’un certain degré  de contrôle quand il décide d’ouvrir une position.

Premièrement, il peut choisir ses points d’entrées et de sorties : un trade ne s’ouvre jamais par hasard, et l’entrée sur le marché n’est que le fruit d’une analyse préalable (qu’elle soit technique, fondamentale, ou les deux) réalisée par le trader. Idem pour la sortie : l’investisseur est le seul responsable de son timing, et par conséquent, ce paramètre est totalement contrôlable, tout comme le sens de la position (achat, ou vente).

Il en va de même pour la taille de la position : elle dépendra des possibilités financières du trader, ainsi que de sa stratégie. Ce n’est pas que la taille de position PEUT être contrôlée, mais qu’elle DOIT être contrôlée. Une position trop importante peut générer plus de profit, mais aussi (hélas !) plus de pertes…

Ce qui nous emmène logiquement à un autre élément essentiel : le contrôle du risque. S’il est impossible de savoir à l’avance le montant des gains, les pertes, elles, peuvent être anticipées. Grâce à un stop loss bien positionné, le trader choisi en toute conscience le montant qu’il est prêt à perdre s’il se trompe.

Enfin, il est aussi le seul responsable de l’exposition de son portefeuille et du nombre de lignes qu’il possède : il peut à tout moment décider de le diversifier pour lisser le risque et d’augmenter ou de diminuer le nombre de lignes qui composent son portefeuille d’investissement.

…et ce qu’il ne pourra jamais contrôler :

Bien sûr, tout ne peut pas être contrôlé en trading, loin de là.

Il y aura toujours des paramètres indépendants de notre volonté et sur lesquels il est impossible d’avoir une quelconque influence, par exemple :

La tendance de fond du marché : à moins d’être soi-même un investisseur institutionnel et de disposer de suffisamment de capital, un trader ne peut pas contrôler le sens du marché.

Prévoir ses performances : même en gardant la même stratégie, et le même money management, il est impossible de contrôler ses gains. Le trader peut seulement s’appliquer à être le plus régulier possible.

Prévoir le futur d’une cotation : les analyses du trader se basent principalement sur les performances passées du cours d’une valeur. Mais ces dernières ne sont en aucun cas une garantie sur les performances à venir. Il n’a donc aucun contrôle sur l’évolution d’un titre.

En conclusion…

C’est vrai, il y a certains éléments que l’on ne pourra jamais contrôler en trading. Mais le trader peut néanmoins rester maître de ses décisions : le montant de son investissement, le risque, le moment d’ouvrir une position, etc.

Tout cela ne dépend que de lui et de sa capacité à contrôler tous ces paramètres, et ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres. S’il ne peut deviner le résultat final, il peut au moins l’anticiper par rapport à ses choix.

Le trading effraie la plupart des gens pour son côté « imprévisible ». Mais ces personnes ignorent à quel point le trading est une activité qui implique au contraire un grand contrôle de soi et de sa stratégie : ce qui compense bien souvent l’imprévisibilité du marché…

Dans :Bourse

3 commentaires to "Que peut-on vraiment contrôler en trading ?"

  1. Maxime dit :

    Le contrôle du risque est hyper important tout comme la gestion de son budget. Je pense que de toute manière il est quasi impossible de ne pas faire ces erreurs lors de son début en bourse. On apprend en perdant ou en faisant de grosses erreurs…

  2. Cédric dit :

    Tout de façon, plus le travail de fond (analyse fondamentale + analyse technique) est précis, plus les résultats sont susceptibles d’augmenter. Je dirais qu’une bonne préparation permet de diminuer les risques, c’est certain, ce qui permet d’avoir plus le contrôle.

  3. Thomas dit :

    Plus les trades auront été préparés, plus les chances de gagner sont élevées, ce qui diminue le risque. Il vaut mieux bien préparer ses trades, ses analyses, plutôt que de se précipiter et perdre de l’argent en un claquement de doigt…

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.