2

Calculez votre propre inflation

En 2010 selon l’INSEE l’inflation était de 1,8%. Les postes de dépenses qui ont vu les plus fortes augmentations sont l’énergie (+12,5%) dont font partie les produits pétroliers (+ 16,5%), ainsi que les produits frais (+9,4%) et le tabac (+5,6%). Du côté des baisses on retrouve la santé (-1,8%), les transports et télécommunications (-0,6) et les produits manufacturés (-0,2%).

Pour nous qui sommes à la recherche de l’indépendance financière, l’inflation est un fléau contre lequel il faut absolument se prémunir. C’est un cancer qui ronge notre capital année après année et qui réduit notre pouvoir d’achat.

Comment l’INSEE calcule l’inflation ?

Pour calculer l’évolution de son indice l’INSEE utilise un panier de produit devant représenter la consommation moyenne d’un français. Elle procède ensuite à des relevés réguliers de prix partout en France et dans différents types d’enseignes du bas au haut de gamme.

Mais pour nous qui sommes sensibilisé à la bonne gestion de notre argent, voir même qui sommes frugal ? Pour nous qui ne cédons pas aux sirènes de la consommation, le panier de l’INSEE nous correspond-t-il ? Si vous êtes un adepte des transports en commun n’y a-t-il pas de grande chance que votre inflation soit inférieure ?

Ce que je vous propose aujourd’hui c’est de calculez vous-même votre propre inflation.

Calculez votre propre inflation

Pour commencez il vous faut recenser chaque mois vos dépenses. Si vous le faites déjà vous avez la moitié des données nécessaire au calcul. En effet ce bilan va vous permettre de connaitre la répartition de votre budget. Quel pourcentage de vos dépenses mensuelles passe en carburant, en alimentation, en transport, etc. Organisez les selon la même méthode que l’INSEE pour simplifier la comparaison.

Une fois que vous aurez votre répartition elle va vous servir à pondérer l’évolution des prix. En effet il est important de prendre en compte la représentativité d’un poste de dépense par rapport à l’ensemble. Par exemple plus votre budget carburant est conséquent plus la variation du prix du litre influera sur votre inflation.

Relevez les prix de votre panier

Maintenant il vous reste à faire un relevé régulier des prix des produits que vous consommez au moins une fois par mois. Prenez les plus représentatifs de votre consommation. Un objet à 1€ influencera moins votre inflation qu’un autre à 50€. Sauf si vous achetez le premier plus de cinquante fois par mois !

Nul besoin d’acheter chaque mois le produit, passez seulement dans le rayon afin de relever son prix. Faites bien attention de noter uniquement le prix au kilo, au litre ou à la pièce pour pouvoir continuer à comparer si le packaging changeait à l’avenir. Notez le tarif de votre abonnement de transport en commun, le coût du kilowatt/heure, etc. Si vous bénéficiez d’une promotion prenez bien le prix après celle-ci. Vous avez gagné en pouvoir d’achat.

Aidez-vous d’un tableur pour reporter toutes ces données et calculer votre propre inflation.

J’ai commencé moi-même depuis quelques semaines. Je vous ferai part des résultats dans les mois à venir. Je vous propose de faire de même. Nous verrons ainsi si notre mode de consommation engendre une inflation plus faible que la moyenne ? Ou peut-être plus forte qui sait ?

Dans :Economie, Finance Perso.

2 commentaires to "Calculez votre propre inflation"

  1. Joel dit :

    Je reprends toutes mes dépenses sur des tableaux excel et jusqu’à maintenant, je me contentait d’ajouter 2,5% à chaque poste variables.

    Par exemple, le remboursement de ma maison ne varie pas, c’est du remboursement à charges fixes: les revenus de ma famille sont donc déjà protégés contre l’inflation pour cette partie. (1/4 des revenus). Ce qui veut dire que si la moyenne est repecté, lorsque l’inflation monte de 2%, elle ne m’impacte que de 1,5%.

    Je te remercie pour cet article qui me donne un argument supplémentaire pour prôner la planification des dépenses.

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.