10

Comment en finir avec les dettes ?

Vous croulez sous les dettes et ne savez plus quoi faire ? Vous avez l’impression de ne plus avoir pieds et de ne pas pouvoir rejoindre le rivage ? Voici quelques conseils pour vous sortir de cette impasse qu’est l’endettement. En finir avec les mauvaises dettes c’est une des premières étapes du chemin de l’indépendance financière.

Stopper les crédits pour des passifs

Pour ne plus avoir de dettes il faut commencer par ne plus en contracter. Surtout pour des passifs. Si vous ne savez pas ce qu’est un passif je vous invite à lire mon article dédié à l’explication de la différence entre actifs et passifs.

Concrètement vous ne devez plus vous laissez charmer par les sirènes de la consommation. Il est facile de céder et de se faire plaisir. Les tentations sont toujours plus nombreuses : télévision, voiture, ordinateur, tablettes, voyages, etc… etc… Mais avez-vous vraiment besoin de tout cela ? Est-ce vital pour vous ? Peut-être ne prenez-vous pas le temps de réfléchir avant de passer à l’acte. Si c’est le cas lisez mes conseils pour bien acheter.

Maîtriser son budget

Réduire ses dépenses c’est l’étape suivante. Elle est incontournable. Pour rembourser ses emprunts il faut réussir à dégager de l’argent. A moins dépenser que ce que l’on gagne. Cet argent doit servir à payer les mensualités et à rien d’autres. Pour réussir cette étape le budget est un outil indispensable. Il vous permettra d’identifier les catégories de dépenses non vitales sur lesquelles vous pouvez et vous vous devez agir pour sortir la tête de l’eau.

Vous pouvez aussi tenter d’augmenter vos revenus. Comme moi vous avez la possibilité de revendre des objets qui ne vous servent plus. Et pour les plus courageux d’entre-vous vous pouvez démissionner pour un travail mieux payé.

Réduire ses mensualités

En cas de grosses difficultés comme quand vos dépenses sont supérieures à vos revenues vous pouvez utiliser un rachat de crédit avec Cofidis par exemple. Cette solution vous permet de réduire vos mensualités et de respirer un peu notamment en cas de passage difficile.

Mais attention cela se fait au détriment du coût total. Ne faites pas appel au rachat de crédit pour emprunter à nouveau. En dernier recours vous pouvez faire appel à la commission de surendettement de la banque de France qui étudiera votre dossier.

 

 

Dernier conseil : Ne laissez jamais une situation vous débordez. Si vous sentez que vous n’allez plus pouvoir faire face arrêter de payer est une mauvaise solution. Ne faites pas l’autruche. Au contraire contactez le créancier et négociez un nouvel échelonnement. N’importe quels créanciers préférera une personne qui rembourse son crédit plus lentement, qu’une autre qui ne paie plus.

 

 

Dans :Finance Perso.

10 commentaires to "Comment en finir avec les dettes ?"

  1. salvio dit :

    Salut !

    Le surendettement est effectivement un fléaux … Surtout en ces temps de crise économique.

    Le crédit à la conso est pour beaucoup, une solution de facilité à court terme. Et pourtant…

    Pour en sortir, le coté psychologique des choses à son importance. Mieux vaut se concentrer sur les dettes facilement recouvrables.

    Le risque étant surtout d’avoir la sensation de ne jamais voir le bout du tunnel

  2. Laura dit :

    Bonjour,
    Un article plein de bon sens ! Quand on est en situation d’endettement, il ne faut bien évidemment pas souscrire d’autres prêts pour rembourser les emprunts déjà contractés sinon on entre dans la « spirale infernale ».
    Sinon, le rachat de crédits peut être une solution intéressante surtout si vous avez souscrit des crédits dits « renouvelables » qui ont des taux incroyablement élevés.

  3. Bonjour Julien,

    Tu mets le doigt sur un des gros problèmes actuels ; la surconsommation, la publicité et l’évolution technologique poussent à l’achat et au crédit à la consommation.

    Comme tu le précises, il faut maîtriser son budget. Il faut connaître ses entrées et sorties d’argent, et au besoin agir en bonne connaissance de cause.

    Je fais mon bilan depuis plusieurs année via un fichier Excel, que j’offre gratuitement sur mon blog, appelé le fichier de gestion « Bilan financier, Comment se porte votre budget ? ».

    Si malheureusement on est déjà dans la spirale des prêts à la consommation, Il ne faut pas attendre comme évoqué dans l’article, il faut communiquer et expliquer sa situation le plus tôt possible, on pourra alors être entendu et mettre en place des solutions adaptées à sa situation.

    A bientôt,
    Olivier G.

  4. Maria dit :

    Le surendettement est un vrai fléau. Votre article permet de faire un bilan facile sur le sujet et de trouver des solutions. Merci pour ce résumé intelligent.

  5. claudantna dit :

    Très bon conseils à suivre aux mots. C’est facile de ceder dans cette societe de consommation dans laquelle on vit et qui nous cree des beoins en nous mettant sous les yeux des tas de produits qu l’on peu avoir a taux zero, acheter mainteant et payer dans 3 ou 10 mois et puis sans meme s’en rendre compte (ou souvent on s’en rend compte mais on cede quand meme, c’est pire) on est là devant les factures et on croule sous les credits.

  6. Francis Cox dit :

    Le regroupement de crédits ou rachat de crédits peut englober tous les crédits que vous avez souscrits ou seulement une partie. Il peut être d’ailleurs de votre intérêt de ne pas tous les inclure dans le rachat car l’opération est surtout efficace pour les prêts à taux élevé. Vous pouvez choisir de faire racheter tous vos prêts à la consommation ou y intégrer vos crédits immobiliers. Dans tous les cas, exposez le plus justement votre situation financière et vos souhaits afin que la solution la plus adaptée soit trouvée.

  7. Responis dit :

    Bon article sur le sujet.
    A noter que l’on en parle pas souvent du mot « mal-endettement » mais de nombreux ménages le sont aujourd’hui. Cela signifie disposer de crédits non adaptés à sa situation financière.
    C’est notamment le cas avec les prêts renouvelables.

  8. Kendra S. Everett dit :

    Les industriels déterminent eux-mêmes les dates limites de consommation des produits alimentaires, sans qu’aucune autorité ne s’en mêle. Ils font réaliser par leurs soins les études bactériologiques. Mais les associations soupçonnent l’industrie de fixer des délais trop courts pour pousser à la consommation. En clair, on vous pousserait à jeter vos yaourts périmés (et donc à en racheter), alors qu’ils sont encore parfaitement mangeables. D’ailleurs, la plupart des consommateurs ne s’y fient plus et consomment les produits dont la date est dépassée de peu.

  9. Bruno dit :

    J’ai un ami qui travaille dans une société de rachat de crédit et c’est malheureusement un business très florissant. Le drame c’est que les personnes qui font ces demandes de regroupement le font bien sur pour des mensualités moindres, mais la plupart demandent en plus une nouvelle somme d’argent et celle-ci leur est très souvent accordée…c’est un peu un cercle vicieux!

  10. Jean8 dit :

    Bonjour,

    Au début, j’avais beaucoup de mal à gérer mes dépenses. Je me retrouvais souvent dans le rouge ! J’ai pu me constituer une épargne grâce à un investissement dans l’immobilier. Ceci m’aide à arrondir les fins de mois. 🙂

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.