9

Comment se déroule une journée en indépendance financière ?

Cet article participe à l’événement « Une journée en indépendance financière » lancé par Michel Mélinot du blog Véritable Indépendance.

A quoi ressemble une journée typique d’une personne financièrement indépendante ? Voilà la question que je me suis posée lorsque Michel m’a contacté pour participer à son évènement. L’idée m’a tout de suite parue intéressante. Visualiser ses objectifs est un bon moyen de se créer de la motivation.

Alors à quoi peut-on bien occuper nos journées quand on n’a plus besoin de travailler ? Farniente, cocktail et plage ? Ma vision d’une journée d’indépendance financière est plus terre à terre. C’est un juste dosage d’investissement et de détente. C’est partie pour vis ma vie de riche !

Une matinée productive

Une bonne journée se doit de commencer tôt. J’aime profiter le plus possible du jour. Quand il m’arrive de me lever tard j’ai la désagréable impression d’avoir perdu une partie de mon temps. Et comme vous le savez le temps perdu ne se rattrape pas. Mais surtout c’est le matin que je me sens le plus productif.

Oui j’ai bien dit productif. La matinée est consacrée à entretenir mon indépendance financière. Etre riche ne signifie pas passer sa journée à se la couler douce. Il faut suivre ses actifs, faire vivre ses business. S’assurer qu’aucun grain de sable ne viennent bloquer la mécanique que vous avez mit en place pour vous assurer des revenus récurrents et constants.

Le matin c’est aussi pour moi l’occasion de préserver mon capital santé afin de m’entretenir moi même. Ce serait dommage, après tant d’effort pour devenir indépendant, de ne plus pouvoir profiter de la vie à cause de problèmes de santé. Alors n’oubliez pas de vous entretenir pour gardez la forme. C’est l’un des meilleurs investissement que vous pouvez faire.

Une après-midi d’enrichissement

Maintenant que les efforts sont fait place au réconfort. Je ne peux pas passer un journée a ne faire que travailler. Il me faut me détendre pour mieux réfléchir et trouver une idée qui sorte de l’ordinaire.

Pour çà quoi de mieux que s’ouvrir à la diversité du monde ? L’après-midi sera dédié à l’enrichissement culturel, aux loisirs. Au programme : sortie au cinéma, visite d’exposition et de musée, balade et découverte de lieux d’intérêts.

Mais n’oublions pas l‘enrichissement intellectuel. Je consacrerai quelques après-midi à la recherche d’infos sur des sujets liées à l’investissement. Faire régulièrement de la veille concurrentielle ou technologique permet de ne pas se laisser distancer par vos concurrents.

Une soirée de riche

La fin de journée annonce enfin la vie de jeune riche. Mes soirées sont faites pour reposer mon cerveau et m’offrir des plaisirs. Faire le vide dans ma tête me permet de la remplir de nouveau le lendemain. Je dîne dans un bon restaurant avec des amis. On boit quelques verres dans un bar. On assiste à un concert.

Mais gare aux abus ! Il faut respecter son temps de sommeil. J’en ai besoin pour être en pleine forme et démarrer une nouvelle journée riche.

 

Voilà ma vision de ma journée type lorsque je serai financièrement indépendant. Une journée sans excès de débauche ni paresse totale. Une journée équilibrée entre l’entretien de mon patrimoine et la liberté qu’il me procure. En résumé c’est une hygiène de vie qui faut suivre pour rester les pieds sur terre et ne pas se bruler les ailes. Et vous à quoi passeriez-vous vos journées si vous étiez financièrement indépendant ?

Dans :Finance Perso.

9 commentaires to "Comment se déroule une journée en indépendance financière ?"

  1. Fabrice dit :

    Salut Julien,

    Je trouve ta journée un peu trop idéaliste mais l’exercice n’est pas évident.

    Pour ma part, la règle serait de faire en sorte d’inverser la proportion sur la semaine plutôt que sur une journée. Autrement dit, de faire 2 jours de travail à la place du week-end et faire 5 jours esprit week-end donc plus cool.

    A bientôt,
    Fabrice

  2. Julien dit :

    Salut Fabrice,

    Je ne l’ai pas précisé mais le week-end je n’envisage pas de travailler. Donc en temps de travail sur une semaine on est assez équivalent. Et je préfère travailler dans la semaine pour être en concordance avec mes amis qui ne seront pas eux aussi indépendant.

  3. Fabrice dit :

    Oui ce que je voulais dire c’est : travailler le mardi et le jeudi et le reste plus relax 🙂

  4. Chafik dit :

    Bonjour Julien,

    Je suis aussi un participant de l’événement organisé par Michel sur l’indépendance financière. Et après lecture de quelques articles sur le sujet je remarque que la plupart ont la à peu près la même vison de l’indépendance financière. Et je remarque aussi que tout le monde veut continuer à travailler ou plutôt à faire ce qu’il aime faire (sa passion).

    Donc oui, indépendance financière ne rime pas forcément avec « ne rien faire de la journée » !

    Amicalement,

    Chafik

  5. Merci beaucoup pour l’article. C’est vraiment enrichissant, J’ai pu tirer de votre article une idée qui me semble importante: ce n’est pas l’argent seulement qui compte, il faut vivre pleinement la vie, la journée toute entière: Argent (travail) puis repos et plaisir: (Petite sortie pour l’après midi)

  6. Didier dit :

    Quelle tristesse de devoir travailler alors qu’on est supposé être indépendant financièrement même si c’est un mi-temps.
    Je fais un peu le même commentaire que sur un autre article de cet événement en fait vous êtes très dépendant de l’argent puisque vos journées idéales comportent toujours de jeter un œil sur vos systèmes générateurs de revenus alors que pour moi l’indépendance financière c’est de pouvoir vivre sur son patrimoine jusqu’à la fin de ses jours (le principal bug étant qu’on ne connaît généralement pas la date de son décès)
    Sauf erreur de ma part (je n’ai pas encore lu l’intégralité des interventions) aucun ne rêve d’une indépendance totale : achat/construction d’une maison autonome, quelques poules pour les oeufs, une vache pour le lait, quelques citronniers et un champ de canne à sucre pour le ti-punch. Du coup le reste du patrimoine pourra être dilapidé pour les plaisirs annexes.

  7. Julien dit :

    Vivre sur son patrimoine implique d’en avoir un très gros ! Comment tu le dis on ne connait pas la date de notre mort. Donc on ne sait pas combien de patrimoine il nous faudra pour tenir. Et on ne connait pas non plus l’évolution de nos dépenses dans le temps, en général en hausse, sans compter l’inflation qui te grignotera ton patrimoine.

    De plus à moins de gagner au loto ou de toucher un héritage conséquent il est presque impossible d’avoir un patrimoine de cette envergure avant d’atteindre un âge certain. Alors qu’il est beaucoup plus simple d’obtenir des revenus alternatifs réguliers très tôt dans sa vie. Après à toi de voir si tu veux profiter totalement à 60 ans ou partiellement dès 30 ans.

  8. Bonjour Julien,

    Tu es le seul article de cet événement que je viens de lire. Une sorte d’événement d’auto-motivation on dirait bien? Ceci dit ça fait du bien de s’évader un peu dans ses pensées. Ta journée me semble pas d’une « indépendance financière » complète… autant voir grand et laisser des personnes entretenir ton indépendance financière à ta place 😉

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.