6

Pourquoi avoir une épargne de précaution ?

Que se passerait-il si vous perdiez tous vos revenus du jour au lendemain ?

Avez-vous prévu de quoi vous protéger contre cette éventualité ?

Si vous avez répondu non à cette question ce qui suit peut vous sauver la vie.

C’est quoi l’épargne de précaution ?

C’est la base de l’indépendance financière. La première étape obligatoire avant de commencer à investir.

On l’appelle souvent épargne de précaution ou de sécurité. Personnellement je préfère parler de « matelas de sécurité ». Cette expression imagée colle parfaitement à son utilité.

Concrètement c’est une somme d’argent que vous ne toucherez uniquement qu’en cas de coup dur. Par exemple :

  • un panne de voiture
  • une facture surprise
  • une perte de revenu

Son rôle est de vous protéger des soucis de la vie quotidienne. En cas de déséquilibre budgétaire le matelas sera là pour amortir votre chute.

Une chute amortie par un matelas

Une chute amortie par un matelas

Une fois constituée vous n’aurez plus à vous inquiéter des soucis du quotidien. Votre pourrez alors vous projeter vers un horizon plus lointain. Et même pensez à investir pour votre avenir…

Attention ! En aucun cas vous ne devez y toucher pour vous faire plaisir. Ne transigez jamais à cette règle !

Comment y arriver ?

En général il est conseillé de mettre entre 3 et 6 mois de vos dépenses mensuelles de côté. D’où l’importance de faire un budget pour connaitre le montant à épargner. Plus vos revenus sont instables et irréguliers plus votre matelas doit être épais.

Pour y arriver vous devez mettre tout ce que vous pouvez de côté dès maintenant. Même si vous ne mettez que 10€ par mois. Serez-vous la ceinture s’il le faut. Le jeu en vaut vraiment la chandelle. Une fois votre matelas terminé vous pourrez relâcher vos efforts.

L’idéal est de placer cet argent sur un livret A ou un équivalent. C’est un support d’épargne dont le capital est garanti et défiscalisé. Même si son rendement ne couvre pas toujours l’inflation vous pouvez y placer votre épargne sans vous souciez des mites !

Et après ?

Vous voilà confortablement installé sur votre matelas. Maintenant répondez de nouveau à la question que je vous ai posée en début d’article. Que se passerait-il si vous perdiez tous vos revenus du jour au lendemain ?

Avec votre épargne de sécurité vous pourriez tenir 3 mois minimum sans modifier votre train de vie. Evidemment si cela devait vous arrivez il vaudrait mieux que vous réduisiez vos dépenses. Ajoutez le chômage et les aides sociales et vous pourriez vivre sans revenu salarial pendant plusieurs mois.

De quoi vous laisser le temps de retomber sur vos pattes et de retrouver un emploi non ?

A partir de ce moment tous les fonds supplémentaires que vous pourrez économiser seront du bonus. Ils devront dès lors être investi à un rendement supérieur à votre propre inflation.

C’est l’étape suivante pour devenir financièrement indépendant.

 

Et vous ? Vous vous êtes constitué un matelas de sécurité ?

Dans :Finance Perso.

6 commentaires to "Pourquoi avoir une épargne de précaution ?"

  1. Bien d’accord avec toi sur la période à couvrir, soit de 3 à 6 mois.

    De plus, souvent les conseillers financiers nous parlent de 3-6 mois de salaire. Je ne suis pas d’accord. Parce que après tout, lors de la perte de son emploi, on doit subvenir à son coût de vie. Par conséquent, moi je parle plus de 3-6 mois de coût de vie à mettre sous son matelas

  2. Conserver 3 à 6 mois de revenus d’avance est en effet ce que tout bon conseiller en gestion de patrimoine indépendant va recommander à ses clients.
    Le livret A et le LDD sont les supports à privilégier pour cette épargne.

  3. Ludovic dit :

    Bonjour Julien,

    Il s’agit là d’un excellent article qui explique très bien l’importance de la constitution d’une épargne de précaution ou plutôt d’un « matelas de sécurité », puisque tu préfères ce terme 🙂

    Personnellement, je me fixe comme objectif de ne toucher à ce capital qu’en cas de vrai coup dur : maladie importante nécessitant une hospitalisation par exemple, ou encore perte d’emploi. Pour ce qui est des petites choses comme une facture surprise de quelques dizaines d’euros, je préfère ne pas toucher à mon matelas de sécurité.

    Par ailleurs, je profite de cet article pour préciser et conseiller à tes lecteurs que l’idéal est de placer le maximum sur les supports les mieux rémunérés avant de placer le reste sur d’autres placements. Par exemple, pour une personne de 20 ans, il sera très souvent préférable de commencer par mettre 1 600 euros sur un Livret Jeune avant de s’attaquer au Livret A, qui lui, offre une rémunération inférieure.

  4. Julien dit :

    Merci Ludovic,

    Oui je préfère le terme « Matelas de sécurité » je le trouve plus parlant. Ça correspond bien à l’usage que tu en fais d’ailleurs. En général on épargne dans le but de faire une dépense plus tard. Or là il n’est pas question d’y toucher.

    Le livret jeune c’est ce que j’avais avant d’atteindre la limite d’âge. C’est vrai que sa rémunération est bien plus intéressante que le livret A, mais le plafond est vite atteint.

  5. find-way-net dit :

    Comment se constituer une epargne de precaution ? Pourquoi ? Je pense que la pire chose qui puisse arriver a mes finances serait de ne plus avoir de salaire. Comme l’argent est indissociable du temps !

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.