4 conseils à suivre avant d’investir dans l’or

L’investissement dans l’or exige au préalable des analyses techniques et graphiques. Au-delà de cela, il est essentiel de prendre certaines précautions en amont pour rentabiliser son investissement. Cela se rapporte à la fiscalité, au stockage ou encore à la conservation de l’or. Découvrez ici 4 conseils à suivre avant d’investir dans l’or !

Prendre des renseignements nécessaires sur la fiscalité de l’or

La question de fiscalité intervient notamment au cours de la revente de l’or. Dans ce cadre, vous avez deux solutions. La première consiste à justifier votre achat d’or. En pratique, il faudra présenter une facture nominative portant la date et le prix d’acquisition d’or physique. En plus, vous aurez à payer une taxe d’environ 36,2 % sur la plus-value qui découle de la vente. Découvrez sur ce site d’autres informations intéressantes sur le sujet.

A lire en complément : Fiscalité de la succession de l’assurance-vie : comment ça marche ?

La seconde option qui s’offre à vous en termes de fiscalité est l’inverse de la première. En effet, il est question de la non-justification de votre acquisition d’or. C’est l’option la plus avantageuse si vous ne possédez pas de facture nominative. Dans ce cas précis, vous devez acquitter d’une taxe forfaitaire sur les métaux précieux. Elle est déduite du produit de la vente.

Opter pour l’achat de l’or d’investissement physique

L’or physique rassemble les pièces, les lingots, les barres et les plaquettes. Ces trois derniers doivent peser plus d’un gramme et avoir une pureté d’au moins 995 millièmes, avant d’être considérés comme or d’investissement. Les pièces en or, quant à elles, peuvent être distinguées en deux catégories. Il s’agit des pièces frappées avant 1800 et celles frappées après 1800. C’est dans ce dernier cas que les pièces sont considérées comme or d’investissement. À cet effet, les pièces doivent répondre à certaines conditions.

A lire en complément : Les investissements possibles avec un petit budget

En effet, les pièces doivent disposer d’un cours légal au sein du pays de provenance, offrir une pureté de 900 millièmes minimum. Pour finir, elles doivent avoir une cotation inférieure à 80 % du montant de l’or présent dans la pièce. Les variations de la prime aident à augmenter les profits.

Conserver le scellé

Les produits en or sont vendus sous scellé. Ils portent un numéro de série dessus. Après l’acquisition de votre or, il est important de le conserver scellé. Le fait d’être bien fermé lui garantit une bonne qualité, son authenticité. Cela facilite également la traçabilité de vos lingots ou pièces d’or. Il est question aussi d’un excellent moyen pour protéger l’or des chocs ou d’éventuelles rayures.

En résumé, vous avez l’assurance d’une meilleure conservation de votre or. Cela vous préserve de l’examen profond de vos lingots ou pièces lors de la vente.

Bien stocker son or

Pour stocker quelques pièces d’or, vous pouvez opter pour un coffre-fort à domicile étant donné qu’il est possible de faire intégrer certaines pièces dans un système de sécurité innovant. En optant pour cette disposition, vous pouvez bénéficier de remboursement de la part de votre assurance en cas de vol.

Si vous détenez d’importantes pièces d’or, l’idéal est de vous orienter vers une banque pour les stocker dans le coffre-fort externalisé. L’autre possibilité consiste à privilégier le coffre-fort externalisé au sein d’une société spécialisée.

ARTICLES LIÉS