Comment déclarer ses tickets restaurant aux impôts et bénéficier du régime des frais réels ?

white printer papers

De nombreux salariés bénéficient d’une aide pour la prise en charge d’une partie de leurs frais de déjeuner. Ils sont tenus de déclarer ces tickets aux impôts pour bénéficier du régime des frais réels. Qu’est-ce que c’est qu’un ticket-restaurant ? Comment en faire la déclaration pour bénéficier du régime des frais réels ? Les détails dans cet article.

Ticket restaurant : c’est quoi ?

Encore appelé titre-restaurant, le ticket-restaurant est apparu pour la première fois dans les années 50. En effet, il s’agit d’une aide qui ne peut être utilisée que pour la restauration. Une partie des frais de déjeuner est donc prise en charge par l’employeur et l’autre par le salarié. Cela permet aux employés de se restaurer à l’extérieur au cas où l’entreprise ne dispose pas d’une cantine. Ainsi, il est possible de se procurer ces tickets dans un :

A lire aussi : Chevaux fiscaux : combien pour rouler ?

  • Chèque-déjeuner ;
  • Ticket-restaurant ;

Les salariés se procurent les titres-restaurant à un prix forfaitaire depuis le 1er octobre 2022. Mais, depuis peu, une loi selon laquelle il est possible d’utiliser ces tickets pour l’achat des denrées alimentaires a été votée. Elle reste d’ailleurs en vigueur jusqu’au 31 décembre 2023. Par ailleurs, il faut s’assurer que les produits à acheter sont directement consommables. Il s’agit entre autres des fruits, des plats industriels et du sandwich.

Déclaration des tickets restaurant aux impôts pour bénéficier du régime des frais réels

Les frais de restauration sont pris pour des dépenses personnelles. Mais, cela n’exclut en rien le fait qu’ils doivent être pris en compte lors de la déclaration des impôts. À cet effet, il existe de nombreuses raisons qui justifient le fait que la plupart des salariés ne peuvent rentrer chez eux pendant les jours de travail. Cela peut être dû à la durée de la pause, de la distance ou de plusieurs autres raisons.

A lire en complément : Carte Virtualis : paiement en ligne sécurisé et pratique

Au regard de ces diverses raisons, les employés sont obligés de faire des dépenses supplémentaires. Ces dépenses sont donc prises pour des frais réels et il faut chercher à bénéficier du régime de ces dépenses. Pour ce faire, les frais de restauration seront défalqués du salaire de l’assujetti. Dans ce cas, il doit être en mesure de fournir les pièces justifiant ses dépenses liées aux repas afin qu’elles soient déductibles. Au nombre de ces pièces justificatives, il faut compter :

  • Les factures ;
  • Les notes ;
  • Les tickets.

Ces différentes pièces doivent comporter les dates, les raisons et même les lieux où les repas ont été pris. Il est donc primordial de les garder dans un lieu sûr afin de ne pas les perdre. Ainsi, il faut avoir à sa disposition ces pièces lors de la déclaration des tickets restaurant aux impôts. Cela permet de bénéficier du régime des frais réels.

Calcul des frais réels de repas pour les impôts

Le montant des repas pris ne doit pas excéder la limite fixée qui est de 18 euros par jour. Le service des impôts propose deux options aux contribuables. La première option consiste à bénéficier d’une réduction de 10% sur leurs revenus imposables. Quant à la deuxième alternative, elle leur permet d’opter pour une déduction des frais réels professionnels. Dans ce cas, il est possible de faire la déclaration de ses frais de repas s’ils sont importants.

ARTICLES LIÉS