Comprendre le concept du rapport interdécile et ses applications

La plage interdécile est une mesure de l’ensemble dispersé de données et est une mesure statistique de la tendance centrale. La différence entre le neuvième et le dixième décile est appelée intervalle interdécile. Il est possible d’utiliser ce rapport dans plusieurs domaines notamment dans la répartition des biens dans une société. Découvrons de quoi il s’agit réellement et ses applications.

Petit rappel sur le rapport interdécile

Le rapport interdécile est la meilleure façon d’observer les inégalités économiques dans un pays et leur évolution. Elle constitue à mesurer l’écart de revenu entre les 10 % les plus riches et les 10 % les plus pauvres. Toutefois, il faut noter que cette mesure, a ses limites. Par contre, elle a servi à montrer qu’en France, l’écart de niveau de vie s’est réduit entre 1970 et 2000. Il s’est ensuite légèrement accru après la crise hypothécaire.

A lire en complément : Qui est le meilleur joueur du monde actuellement ?

Le choix de ce qu’il faut mesurer est tout aussi important. Par exemple, le revenu, la consommation et la richesse avant et après impôt sont des indicateurs utiles. De plus, différentes sources de revenus telles que les salaires, les gains en capital, les impôts et les prestations peuvent être examinées. Comprendre les dimensions de l’inégalité économique est une première étape clé vers le choix des bonnes politiques pour y remédier.

Comment se calcule le rapport interdécile ?

Le rapport interdécile relie le premier et le neuvième décile de la distribution du niveau de vie mensuel. Il se calcule comme suit : D9 / D1. Selon l’Insee, la valeur du premier décile en France en 2019 est de 972 €. Celle du neuvième décile de 3 328 €. Ainsi, le rapport entre les déciles est de 3,4 (= 3 328 / 972). Ainsi, le niveau de vie des 10 % les plus riches est au moins 3,4 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres.

A lire également : Quelles sont les dernières formes de cryptomonnaie en pleine évolution ?

Quelles sont les applications du rapport interdécile ?

Voici quelques-unes des applications et des raisons du rapport interdécile.

La répartition équitable des revenus

La question de la répartition équitable des revenus a toujours été et reste au cœur de la recherche scientifique. En effet, la distribution équitable des revenus dans l’économie est un facteur de motivation pour sa légalisation. Elle favorise l’efficacité de l’emploi et des activités commerciales. Par conséquent, elle contribue au développement social et économique de l’État et des régions. Malheureusement, un niveau significatif d’oligarchie, de monopolisation et de dissimulation de l’économie nationale provoque une résonance sociale substantielle. Le problème de la distribution des revenus s’en trouve aggravé.

La prédominance des intérêts des groupes d’entreprises individuels sur l’intérêt public. Le niveau élevé de corruption et le manque de volonté politique pour le combattre conduisent à la formation d’une petite classe quantitativement riche. D’autre part, il existe un large éventail de segments pauvres et appauvris de la population. En outre, un niveau élevé d’économie souterraine aggrave l’extrême inégalité.

Résoudre les problèmes sociaux

L’inégalité devient de plus en plus l’un des phénomènes les plus importants de notre époque. Les récentes manifestations (Espagne, Royaume-Uni, États-Unis), les confrontations violentes ou les conflits armés sont une conséquence directe de la polarisation. Elle s’est considérablement accrue depuis les années 1980, lorsque la domination mondiale du modèle néolibéral a été établie. Jusqu’à présent, les solutions socio-économiques générales et universelles se sont révélées inefficaces. Elles ne peuvent pas lutter contre les niveaux élevés d’inégalité des revenus.

De plus, elles ne servent pas grande contre son caractère multidimensionnel, visible dans la prévalence de l’exclusion sociale. Il s’agit de l’accès à l’éducation, à la santé et à la sécurité sociale. Ces problèmes limitent sérieusement le capital humain et créent un potentiel de conflit entre les démunis. Avec le rapport interdécile, les données peuvent être recueillies pour apporter de solution entre les différentes classes sociales.

Classer les pays selon les inégalités

Le rapport interdécile peut également permettre de comparer les pays au niveau international. Selon cet indicateur, le niveau de vie en France en 2019 sera légèrement plus inégalitaire que la moyenne de l’Union européenne. Au niveau européen, la Slovaquie est le pays le plus égalitaire, avec un ratio de 2,7. La Bulgarie est le pays où l’inégalité des niveaux de vie est la plus forte. Dans ce pays, le niveau de vie des 10 % les plus riches est au moins 5,8 fois plus élevé que celui des 10 % les plus pauvres.

ARTICLES LIÉS