Comprendre les options financières pour mieux gérer ses finances

Si vous souhaitez apporter une amélioration dans la gestion de vos finances, il faudra améliorer votre compréhension des options financières. Grâce aux options financières les investisseurs sont en mesure de bâtir des portefeuilles de pratiquement n’importe quel profil de rendement. Avec les options financières, les investisseurs sont en mesure de s’adapter à toute situation du marché, quelle que soit la complexité. Cet article vous apporte davantage d’informations sur les options financières pour mieux gérer vos finances.

Une option financière c’est quoi et comment ça marche

Une option financière est en quelque sorte un contrat perçu comme un dérivé. C’est une dérivée qui tire son « VALORISONS » (valeur) sur un ensemble de variables sous-jacentes. Il peut s’agir de la volatilité de l’action sous-jacente à l’option. Cela comprend notamment deux parties à savoir l’acheteur d’option et le vendeur d’option. Grâce à ce contrat, il détient le droit d’acheter l’actif sous-jacent à un prix convenu.

Lire également : Quel est le salaire pour bien vivre en Algérie ?

Pour ce qui est du fonctionnement d’une option financière, on va se baser sur l’exemple d’une entreprise fictive.

Au 10 juin de l’année N, le prix de l’action de Renmoua SA était fixé à 50€. Charles a pris un call avec un strike (prix d’exercice) à 65€ dont la date d’échéance est en septembre. La prime de call est fixée de 2 €/ action. La date d’expiration de l’option arrive le troisième vendredi de septembre. Pour déterminer le coût du contrat, on fera 2€ × 100 ce qui fait 200€.

Lire également : 4 conseils à suivre avant d’investir dans l’or

Cependant, il faudra également tenir compte de certains frais de commission. Noter qu’un contrat d’option financière couvre 100 parts d’actions. C’est la raison pour laquelle l’on multiplie la prime par 100 afin d’obtenir le coût d’un contrat d’option financière.

Option financière : dans quelle situation obtient-on des bénéfices ?

Est-ce que l’investisseur obtient nécessairement des bénéfices de son call ? Dans quelle situation est- il conseillé d’exercer son option d’achat ou de clore sa position ?

En se basant sur l’exercice précédent, le strike de 65€ veut dire que le prix de l’action doit dépasser ce montant. Cela afin que le call commence à valoir quelque chose. Vu que la prime du contrat est de 2€/ action, le point mort de la prime se situe à 67€. Pour faire simple, au cours de 67€ l’action, vous êtes à 0. Ce qui veut dire que vous ne perdez rien et vous ne gagnez rien de sûr votre investissement.

Si l’action cote en dessous de 65 € sur le marché, l’option d’achat n’est pas envisageable. Dans ce cas de figure, l’action ne vaut rien sur le marché, c’est une perte.

Deux possibilités s’offrent à l’investisseur lorsque l’option financière engendre des bénéfices

Lorsque l’option financière engendre des bénéfices, l’investisseur à deux choix possibles en ce qui concerne l’option. L’investisseur peut décider de vendre son call, cela est appelé « clore sa position » et récolter ses bénéfices générés. A défaut de vendre son call, l’investisseur peut décider de le conserver. Cela dans l’espoir que l’action continue à s’apprécier avant échéance.

Que se passe-t-il si l’investisseur envisage garder son call

Dans un premier cas, le prix de l’action pourrait se stabiliser rester le même jusqu’à ce que l’échéance arrive. Cela permettra à l’investisseur d’exercer le call et de récolter 300 € de plus-value.

Dans un second cas, à la date de l’expiration de l’option financière, l’action verra sa cote baisser drastiquement (40€). Le temps serait déjà écoulé et le cours de l’action serait inférieur au prix d’exercice qui est de 65€. L’option n’aura donc plus aucune valeur si sa valeur est inférieure au prix d’exercice. Et l’investisseur aura perdu l’intégralité de son investissement initial de 200 €.

L’amplitude de la variation du prix du call au cours toute sa durée de vie a été de 500 €. Cela aurait permis à l’investisseur de plus que doubler son investissement initial.

Qu’est-ce qui pourrait influencer le prix d’une option financière ?

En dehors des fluctuations liées au marché, plusieurs autres variables peuvent influencer la VALORISONS d’options financières. Vous avez la décroissance temporelle, la volatilité, le taux d’intérêt sans risque et les dividendes. Voilà autant de facteurs susceptibles d’influencer le prix d’une option financière.

La décroissance temporelle signifie que le prix de l’option diminue au fur et à mesure que sa date d’expiration approchera. La volatilité designe le degré de variation du prix de l’actif sous-jacent.

Le taux d’intérêt sans risque présente un effet différent des autres variables sur les options financières. Avec le taux d’intérêt sans risque, lorsque le taux augmente, le prix des options financières augmente.

ARTICLES LIÉS