Quel est un bon taux de rendement locatif ?

Ces dernières années, le secteur de l’immobilier français est en plein essor. On assiste à une multiplication des investissements locatifs dans l’Hexagone. Cette apparente bonne santé est-elle un trompe-l’œil ou un signe avant-coureur de temps meilleurs à venir ? Seul le taux de rentabilité locative nous le dira. Quel est-il et comment le déterminer ?

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Par définition, le rendement locatif est un indicateur pertinent et facile à estimer. Il permet à l’acheteur d’évaluer rapidement combien le bien lui rapportera par rapport au prix d’achat et aux frais d’acquisition. C’est un ratio très important qui permet de déterminer s’il est économiquement intéressant d’acheter le bien.

Lire également : C'est quoi attestation de communauté de vie ?

La formule de calcul est simple et permet de déterminer rapidement le rendement locatif brut. En calculant le taux de rentabilité interne, l’objectif est d’aboutir à un taux annuel. Ceci en prenant en compte les flux entrants et sortants, tous ramenés à une année. Contrairement au rendement locatif, le TRI prend en compte la plus ou moins-value à la revente. Ce calcul doit intégrer le maximum d’éléments tels que les dépenses, charges, loyers, impôts. Ces dépenses pourraient avoir un impact financier à moyen ou long terme.

Quelles sont les villes où les rendements locatifs sont les plus élevés ?

On constate que les villes où les rendements sont plus élevés sont celles où la demande de location dépasse l’offre. Ce sont également les villes où les prix d’achat sont bas. Le rendement locatif moyen en France est d’environ 5,9 %. Les métropoles telles que Bordeaux, Lyon, Paris, etc. sont des villes très attractives où la demande est très forte. Mais les prix atteignent des niveaux maximums. Pour cette raison, le rendement moyen n’est que de 4-5%.

A découvrir également : Silver economy : Investir dans une résidence senior ?

Paris souffre de prix d’achat et d’une attractivité trop élevés, ce qui affecte directement les rendements. Le rendement moyen dans la capitale est d’approximativement 3-5%. Cependant, certaines villes offrent encore des rendements supérieurs à la moyenne nationale et proche de 10%. C’est le cas du Havre, de Marseille, de Saint Etienne, etc.

Comment calculer le taux rendement locatif

Bien sûr, lorsque vous êtes propriétaire, les dépenses s’accumulent notamment les charges et les impôts. En les additionnant, vous obtiendrez la rentabilité nette de votre investissement immobilier. Vous obtiendrez ainsi un taux de rentabilité différent et plus précis que le calcul précédent de la rentabilité brute. La rentabilité nette est donc plus proche de la rentabilité réelle de votre investissement immobilier.

La formule de calcul du rendement locatif net est la suivante : Montant du loyer x 12 mois x 100 – (charges locatives)/par le prix d’achat.

Pour avoir une idée encore plus précise de votre rendement locatif, vous devrez calculer le rendement net-net. C’est-à-dire le rendement net d’impôts et donc incluant votre impôt sur les revenus fonciers. C’est un élément qu’il ne faut pas prendre à la légère lorsqu’on se lance dans ce type d’investissement. Pour obtenir votre rendement net, tout va dépendre de votre régime de revenus fonciers et de votre tranche d’imposition. Il est essentiel pour tout investisseur immobilier d’obtenir la rentabilité des investissements le plus élevé possible. Ceci pour l’achat d’un bien immobilier grâce aux loyersC’est pourquoi le rendement locatif est si important.

ARTICLES LIÉS