5 questions indispensables pour choisir son type d’investissement

5 questions indispensables pour choisir son type d’investissement

L’investissement est une solution incontournable pour maximiser ses revenus et fructifier son capital. Toutefois, il peut être difficile de s’y retrouver lorsque vous n’avez aucune expérience en la matière et surtout face à de multiples possibilités d’investissement qui existent. Ainsi, afin d’éviter les pertes et les mauvaises surprises, il est essentiel que vous vous posiez certaines questions.

Quels sont vos objectifs en procédant à un investissement ?

Comment pensez-vous pouvoir définir la meilleure stratégie de placement à adopter si vous ne déterminez pas précisément vos objectifs ? Il vous faudra ainsi clarifier vos attentes par rapport au placement. Les objectifs sont variables d’un investisseur à un autre :

A découvrir également : Comment faire passer un dossier de surendettement ?

  • Faire évoluer son patrimoine global à long terme
  • Profiter dès maintenant d’un complément de revenus
  • Se préparer un complément de retraite
  • Planifier un beau projet

Définissez le stade où vous souhaitez arriver et il vous sera plus aisé de choisir la meilleure direction. Les dispositifs à utiliser peuvent différer selon vos objectifs : si vous voulez recevoir régulièrement des bénéfices ou si vous privilégiez plutôt la création de valeur ajoutée sur votre placement.

Quel horizon de placement envisagez-vous ?

Un autre point essentiel va déterminer votre choix de placement financier : sur quelle durée envisagez-vous d’investir ? Certains produits financiers ne seront intéressants qu’au bout de quelques années tandis que d’autres sont conçus pour une plus courte durée.

A lire aussi : Comment percevoir le RSA si on est interdit bancaire ?

La seconde interrogation porte donc sur le temps durant lequel vous aller conserver cet investissement. Il existe des projets qui peuvent être très enrichissants à long terme comme l’investissement dans le secteur de l’immobilier ou la création d’une société. On distingue également des produits spécifiques à court terme : livrets bancaires dont les livrets à taux professionnels, le compte à terme, les obligations etc.

Quel est le niveau de risque pour cet investissement ?

Une autre question à prendre en compte est le risque que vous êtes prêt à prendre pour augmenter vos revenus. De manière générale, plus vous prenez de risques avec votre capital et plus celui-ci sera rentable.

Désirez-vous conserver à tout prix votre capital même si cela ne vous apporte pas beaucoup ? (Actuellement une rémunération de 1 à 2% maximum par an pour un investissement sans risque). Ou bien préférez-vous plutôt tenter de gagner plus avec le risque de perdre une partie ou la totalité de la somme investie si un problème venait à se présenter ?

choisir son type d’investissement

Il va falloir vous interroger sur votre profil d’investisseur ainsi que votre façon de gérer votre argent. Cela vous permettra de faire plus aisément votre choix parmi les solutions de placement qui existent actuellement.

Allez-vous investir de l’épargne ou à crédit ?

Lorsqu’on parle de placement financier, il s’agit généralement de placer une somme d’argent que l’on possède déjà. En effet, elle peut provenir de votre patrimoine, votre épargne, vos capitaux, etc.

Vous pouvez déposer cet argent auprès d’une banque, d’une assurance ou encore d’un courtier afin d’augmenter vos dividendes. Néanmoins, vous avez la possibilité d’effectuer un placement à crédit dans certains cas. Ainsi, il va falloir obtenir un prêt pour pouvoir investir et espérer gagner une somme supérieure aux intérêts que vous allez payer à la banque. Dès lors, on parle de l’effet de levier.

Pour cela, il faudra que la banque accepte de vous faire un crédit pour votre investissement. En effet, les banques ne vous prêteront pas le moindre centime si c’est pour investir sur des livrets ou une assurance-vie en fond euros. Par contre, elles pourraient bien vous accorder un crédit pour un investissement immobilier locatif, un partenariat, etc.

Quels sont les types de placements financiers ?

A présent, vous avez une vision plus explicite de ce que vous voulez, de la durée de placement, etc. maintenant, il serait plus judicieux de définir votre choix en vous basant sur les différents supports de placement.

L’immobilier

Il existe plusieurs façons d’investir dans ce secteur. En effet, vous avez la possibilité d’effectuer un placement dans l’immobilier avec ou sans apport, du tout petit projet peu risqué au très gros investissement. Par ailleurs, nous vous conseillons de bien étudier les opportunités qui s’offrent à vous et de sélectionner le placement immobilier le plus adapté à vos objectifs et votre budget.

Les placements sécurisés : assurance-vie, livrets d’épargne, fond euro…

Si vous préférez des supports qui ne mettent pas en danger votre capital ou si vous voulez sécuriser une partie de votre patrimoine, vous pouvez recourir à certains outils financiers. Ce sont par exemple :

  • Les livrets d’épargne : il s’agit du livret A, du compte sur livret…
  • Le PLE ou le CEL
  • Les dépôts à terme
  • Les fonds euros d’une assurance-vie
  • L’épargne salariale
  • Les obligations

Les entreprises

En dehors du secteur immobilier et des placements sécurisés, vous pouvez investir dans des sociétés qui créent de la valeur. Celles-ci vous payeront ainsi pour votre apport en capitaux. Cet investissement peut se faire de plusieurs manières :

  • Par des actions de bourse
  • Par une prise de participation dans des entreprises non cotées
  • Par l’entreprenariat

ARTICLES LIÉS