5 trucs pour investir 30 000 à 50 000 euros avec succès

investir 30 000 à 50 000 € avec succès

Vous possédez une somme de 30 000 à 50 000 € et vous recherchez la meilleure stratégie pour l’investir avec succès. En optant pour la bonne approche, vous pouvez faire une gestion efficiente de ce montant sans toutefois prendre de gros risques. Découvrez donc ici 5 trucs pour investir 30 000 à 50 000 € avec succès.

1-    Organiser son épargne

Quel que soit le montant dont vous disposez, la première étape pour un investissement réussi est l’organisation de l’épargne. Pour ce faire, il est recommandé de sécuriser une partie de votre patrimoine en procédant à deux placements distincts.

A lire aussi : Quelles sont les dernières formes de cryptomonnaie en pleine évolution ?

Il s’agira d’une part d’une épargne de disponibilité, et d’autre part d’une épargne de précaution. Ce sont en effet des épargnes de garantie.

L’épargne de disponibilité

L’épargne de disponibilité concerne les dépenses courantes, les vacances et les achats pour le plaisir. Pour un montant de 30 000 à 50 000 €, la cotisation peut s’élever à 2000 €. La souscription se fait via un livret A ou un livret boosté. La rentabilité d’une épargne de disponibilité est de 2 à 3 %.

A lire en complément : Comment encaisser les chèques APA ?

L’épargne de précaution

L’épargne de précaution permet de régler des problèmes liés à la santé, aux travaux et à la perte d’emploi. Sur un montant d’investissement de 30 000 à 50 000 €, sa souscription peut aller de 5 000 à 10 000 €. La cotisation se fait sur le Fond euros d’une assurance vie. La rentabilité est de 1 à 2 %.

Retenez que l’objectif de cette première étape de votre épargne n’est pas l’atteinte de la performance de la rentabilité. La meilleure option pour y parvenir est de combiner un livret A ou un livret boosté et le fonds euros de l’assurance vie.

2-     Investir dans la bourse

Dès que vous disposez d’une épargne de garantie, vous pouvez envisager maintenant de façon sereine des placements plus ou moins risqués, mais performants. Pour cela, la solution idéale est d’investir en bourse.

Pourquoi investir en bourse ?

Voici trois principaux avantages pour lesquels vous devez opter pour l’investissement en bourse. Il s’agit entre autres de :

  • la disponibilité de votre argent à tout moment ;
  • l’accessibilité à tous (pas besoin d’être un pro) ;
  • une rentabilité annuelle de 8 % en moyenne.

Avec ce type d’investissement, vous avez également la possibilité de mettre en place une gestion passive qui ne vous prend que quelque temps.

Comment investir en bourse à partir de 30 000 jusqu’à 50 000 € ?

Notez que 4 comptes permettent d’investir en bourse, à savoir : le compte titres, le PEA, l’assurance vie et le PER. Pour un budget de 30 000 à 50 000 € à investir en bourse, un contrat d’assurance vie sera bien suffisant pour diversifier votre portefeuille.

En complément à votre contrat d’assurance vie, vous pouvez choisir d’ouvrir un PEA pour sa fiscalité un peu plus avantageuse. Cependant, son univers d’investissement est plus restreint.

Ce n’est pas compliqué d’investir en bourse et cela n’est pas aussi risqué que vous pouvez le penser. La stratégie ici consiste à suffisamment diversifier votre portefeuille boursier afin de capter plus facilement la tendance et de réduire le risque de perte.

3-     Diversifier son investissement

investir 30 000 à 50 000 € avec succès

Comme cela vient d’être mentionné, le moyen efficace pour réussir en bourse est la diversification de son investissement. Pour rappel, diversifier son investissement consiste à le multiplier. Autrement dit, vous ne devez pas vous accrocher aux actions d’un seul secteur économique ni d’un seul pays.

Pour donc diversifier votre budget d’investissement, il est conseillé d’utiliser un ETF. En effet, il s’agit d’un fonds d’investissement disposant de plusieurs actions qui justifient un indice boursier (le CAC 40 ou le DAX).

Généralement, un ETF est composé de dizaines d’actions, voire plus de 1000. En pratique, avec 30 000 à 50 000 €, vous pouvez bénéficier d’un portefeuille d’investissement de plusieurs milliers d’actions.

Par ailleurs, il existe aussi les fonds d’investissement traditionnels tels que les OPCVM, SICAV, etc. Cependant, contrairement aux ETF, ces derniers peuvent nécessiter une grosse équipe de gestion, ce qui peut revenir cher. C’est pourquoi les ETF sont plus avantageux que les fonds traditionnels.

4-     Réduire sa fiscalité

Pour entrer en bourse en réduisant votre fiscalité, il est recommandé d’avoir deux enveloppes fiscales à savoir l’assurance vie et le PEA. Les avantages fiscaux de l’assurance vie interviennent après 8 ans de détention contre 5 ans pour le Plan d’Épargne en Actions (PEA).

Ce dernier est plus avantageux en ce sens où l’exonération d’impôt devient totale après la cinquième année. En revanche, pour l’assurance vie cela se remarque à la succession. Au vu de tout cela, la meilleure option est l’association des deux enveloppes fiscales.

5-     Surveiller les frais

Il est important de surveiller les frais, sinon tous vos bénéfices risquent d’y passer et par conséquent votre investissement sera moins rentable. Pour ce faire, avant de choisir une assurance vie, vous devez vérifier ses fonds euros qui doivent être supérieur à 1 %.

Ensuite, vous devez vous assurer qu’aucuns frais d’entrée ni d’arbitrage ne sont demandés. Enfin, l’ETF doit disposer de plusieurs dizaines d’actions. Attention, il est rare de trouver un contrat qui respecte tous ces critères à la fois.

Pour ce qui en est du PEA, plusieurs frais peuvent avoir un impact sur sa performance dont :

  • les frais de courtage ;
  • les frais de tenue de compte ;
  • les droits de garde…

Vous devez donc veiller à cela. Toutefois, le mieux serait de choisir une banque en ligne ou un courtier spécialisé pour vous aider.

ARTICLES LIÉS