Assurance habitation : faut-il souscrire avant la signature d’un bail ?

Souhaitez-vous souscrire une assurance habitation locative ? Cette démarche semble importante, voire obligatoire, avant la signature d’un bail immobilier. Elle vous couvre en cas de sinistre et vous aide dans plusieurs autres cas. Toutefois, il est nécessaire de prendre en compte certaines garanties afin de donner votre accord en toute quiétude. Voici les détails.

Souscrire une assurance habitation avant le bail : une démarche capitale

L’assurance habitation locative constitue une obligation lorsque vous envisagez de signer un nouveau bail. En réalité, dans de pareilles situations, vous êtes responsable des différents dégâts que vous pouvez volontairement ou involontairement causer aux biens immobiliers de votre maison et aux voisins.

A lire en complément : Où trouver ses fiches de paie ?

Ce document doit être présenté au propriétaire avant d’entrer en possession des clés. La plupart d’entre eux l’exigent depuis plusieurs années. Ils visent à garantir la réfection de leur maison en cas de problème. Vous ne serez certainement pas le dernier à résider dans ce domicile. Alors, ils préfèrent vous amener à laisser la construction telle que reçue.

Lors de la signature de votre contrat, vous avez le libre choix de la date à laquelle le contrat va prendre effet. Indiquez au mieux celle de la récupération officielle de l’appartement ou des clés. C’est à partir de ce moment que ce contrat vous couvrira si vous vous acquittez régulièrement des cotisations.

A lire aussi : Comment est calculé le chômage partiel ?

Pourquoi souscrire à une assurance habitation avant le bail ?

La souscription d’une assurance habitation est importante pour le locataire. Elle présente de nombreux avantages pour vous et votre famille. D’abord, elle vous permet d’être indemnisé lorsque vous faites face à un sinistre dans votre logement. L’essentiel c’est que votre clause de MRH couvre la catastrophe survenue.

Ensuite, elle allège vos dépenses malgré son tarif élevé. En réalité, la réparation de certains dégâts peut vous coûter très cher. Vous pouvez vous retrouver à payer des milliers d’euros. Dans ces conditions, elle prend en charge une partie des frais de réfection de votre logement. Le but est de vous aider à remettre en place les accessoires endommagés.

Cette assurance inclut également la responsabilité civile. Cela signifie que si vous disposez d’une MRH, vous avez automatiquement une RC. Un tel contrat d’assurance couvre les risques liés aux activités extrascolaires de votre enfant, à un voyage ou à un nouveau travail.

Les garanties à prendre en compte

Avant de souscrire une assurance habitation, prenez le temps de vérifier les garanties dont vous avez réellement besoin. Bien que certaines semblent obligatoires, d’autres par contre paraissent optionnelles.

Notez simplement que la responsabilité civile est directement incluse dans la clause. C’est le même cas pour les risques locatifs liés aux incendies, à la destruction de biens et aux catastrophes naturelles.

Vous pouvez choisir également pour la couverture d’assistance de l’assurance habitation. En cas de sinistre, elle prend en charge :

  • le gardiennage de votre maison ;
  • des enfants lorsque vous êtes hospitalisé ;
  • les frais d’hébergement.

Elle s’occupe des dépannages d’urgence. Si vous disposez des moyens, demandez à inclure dans votre contrat des garanties optionnelles. Celles-ci sont liées à la gestion de votre piscine, à la dépendance, à la protection juridique et couvrent les accidents de la vie.

Ainsi, notez que l’assurance habitation avant la signature d’une location s’avère importante. Par ailleurs, avant de signer votre contrat, n’oubliez pas de lire les conditions relatives à la durée du contrat, d’étudier le délai de déclaration de sinistre et de résiliation de votre contrat.

ARTICLES LIÉS