Comment déclarer ses tickets restaurant aux impôts et bénéficier du régime des frais réels ?

S’il y a bien un avantage en nature qui fait beaucoup plaisir aux travailleurs, c’est bien le ticket restaurant. Cette aide au déjeuner n’impacte pas leurs revenus et peut même réduire leurs impôts. Seulement, pour bénéficier du régime des frais réels, vous devez apprendre à déclarer vos tickets restaurant. Le processus est simple et accessible à tous, quel que soit le niveau intellectuel.

Collecte et classement des tickets restaurant

Avant de penser à déclarer vos tickets restaurants, vous devez les avoir et surtout les répertorier. Ainsi, la première étape consistera à collecter méticuleusement tous vos tickets restaurant. Veillez donc à les regrouper par mois ou par année, selon votre préférence et les exigences fiscales de votre pays.

A voir aussi : Opter pour le rachat de crédit : pourquoi faire appel à un courtier ?

Trouvez un classeur peu lourd. Une chemise dossier suffirait. Vous inscrirez simplement sur la page de garde « tickets restaurant ». Classez-y tous vos tickets restaurant de façon chronologique pour faciliter la déclaration au bon moment. La gestion en sera d’ailleurs plus facile et plus efficace.

Préparation des documents fiscaux

La déclaration de vos tickets doit respecter les principes ou les procédés en vigueur pour la déclaration d’un document fiscal. De ce fait, prenez votre temps pour comprendre chaque intitulé du document de déclaration à remplir. Gardez sur vous votre classement des tickets restaurants.

A lire également : Ce qu'il faut savoir sur la transmission de patrimoine

Sur la fiche de renseignements, vous verrez une catégorie nommée « frais professionnels » ou « frais réels ». C’est dans cette catégorie, que vous renseignerez les montants de vos tickets. Toutefois, assurez-vous d’avoir le bon formulaire fiscal et renseignez correctement les informations. Cela vous évitera des complications avec les services des impôts.

Calcul et déduction des dépenses de tickets restaurant

L’avantage des tickets restaurants est qu’ils permettent de réduire votre impôt de manière directe. Le processus est simple. En tant que personne physique, vous devez payer vos impôts et ils sont calculés suivant le montant de vos revenus. Plus votre revenu est grand, plus grands seront les impôts à payer.

Les tickets restaurants ont pour but de réduire votre revenu. De cette manière, le montant de l’impôt baisse. Le chiffre de vos revenus diminue, mais dans la réalité, votre consommation ne change pas. En effet, les tickets restaurants sont supportés par l’employé et l’employeur. Ce sont donc des valeurs réelles que vous touchez, mais exclusivement destinées à la nourriture.

Cet argent n’a pas servi à vous apporter une plus-value financière, les impôts ne jugent donc pas nécessaire de le compter dans votre revenu. Ainsi, le montant total des tickets restaurants répertoriés et renseignés sera déduit de votre revenu total. Toutefois, les lois en vigueur dans votre pays peuvent considérer une partie du montant des tickets et non l’entièreté. Respectez donc le prorata dans votre calcul pour ne pas avoir à supporter un redressement fiscal.

Déclaration et suivi

Lorsque vous soumettez votre déclaration fiscale, assurez-vous de conserver une copie de tous les documents transmis. Cela vous permettra de les retrouver facilement en cas de besoin et de les présenter en cas de contrôle fiscal. Gardez également une trace des montants déclarés et des déductions effectuées pour un suivi précis de votre situation fiscale.

Vous serez en règle vis-à-vis des services des impôts et vous pourriez aussi bénéficier du régime des frais réels. N’oubliez pas de vous informer sur les spécificités fiscales de votre pays, car les règles peuvent varier d’un pays à l’autre.

ARTICLES LIÉS