Comment fonctionne l’assurance vie ?

L’assurance vie est un contrat par lequel une personne (l’assuré) s’engage à verser un capital à une autre personne (l’assureur) en contrepartie d’un versement de primes à l’assuré ou à ses bénéficiaires.

Le but de ce contrat d’assurance est de constituer et de valoriser un capital. Comment fonctionne l’assurance vie ? Découvrez dans cet article ce qu’est une assurance vie et comment elle fonctionne.

A découvrir également : Assurance emprunteur : qu’est-ce que la convention AERAS ?

Qu’est-ce que l’assurance vie ?

La souscription d’un contrat d’assurance repose sur l’incertitude de la durée de vie d’un assuré. Ainsi, seules les personnes physiques peuvent souscrire à une assurance vie. Ce contrat réunit trois parties. Il s’agit :

  • De l’assuré c’est-à-dire celui qui constitue le capital ;
  • L’assureur c’est à dire celui qui reçoit le paiement du capital et qui s’engage à verser les primes ;
  • Le bénéficiaire c’est-à-dire celui désigné par l’assuré pour bénéficier de son assurance vie.

Notez qu’à la souscription, l’assuré peut décider de choisir un ou plusieurs bénéficiaires.

A lire aussi : Trouble de l’audition, faites vous depister

Par ailleurs, l’assuré n’est pas forcément le souscripteur. Une personne peut décider de souscrire à une assurance vie pour une autre personne.

Dans ce cas, il revient au souscripteur de désigner les bénéficiaires et non à l’assuré. Ainsi, lors de la signature du contrat d’assurance vie, la présence de l’assuré n’est pas obligatoire.

Pourquoi souscrire à une assurance vie ?

Souscrire à une assurance vie comporte plusieurs avantages. D’abord, lorsque vous souscrivez à une assurance vie, vous constituer un capital sur le long terme. Ce capital pourra être retiré après quelques années avec les intérêts qu’il a produit au cours de ces années.

Ainsi, vous pouvez donc l’utiliser pour investir dans un projet. Attention ! Lorsque vous investissez dans les unités de compte, il n’existe aucune garantie que vous retrouvez l’intégralité de votre argent.

Ensuite, l’assurance vie vous permet de compléter vos revenus au moment de votre retraite. Pour ce faire, vous pouvez notifier à votre assureur que vous voulez transformer votre capital en rente viagère. Vous pouvez également décider de faire des retraits réguliers à votre rythme.

Pour finir, l’assurance vie vous permet de préparer votre succession. En effet, vous pourrez transmettre votre patrimoine à vos bénéficiaires en cas de décès.

Notez que cela implique une fiscalité très avantageuse. Aussi, vous pourrez choisir aisément vos bénéficiaires lors de la souscription du contrat d’assurance vie.  Ces derniers disposeront ainsi des sommes placées sur le contrat.

Fonctionnement de l’assurance vie

Lorsque vous décidez de souscrire à une assurance vie, vous choisissez l’assureur et vous prenez la liste des documents nécessaire pour la souscription.

L’ouverture du contrat d’assurance vie se fait par un versement initial. Après ce premier versement, vous pouvez décider de faire des versements réguliers ou non réguliers sans aucune limite de montant.

Notez que lorsque vous souscrivez à un contrat d’assurance vie, vous avez le droit de clôturer le contrat à n’importe quel moment.

De même, vous avez la possibilité d’effectuer des retraits à tout moment. Toutefois, il est conseillé d’épargner pour l’assurance vie pendant au moins 8 ans.

Par ailleurs, à l’issue du contrat d’assurance vie, vous ou vos bénéficiaires avez la possibilité de retirer ce que vous avez investi plus les intérêts qu’ils ont produits au fil des années. Notez que le fonctionnement de l’assurance vie dépend aussi du type de contrat.

Les contrats monosupport en euro

Lorsqu’on parle de contrat monosupport en euro, cela signifie que les versements que vous ferez au cours du contrat seront investis sur des produits sans risques. Il s’agit entre autres des obligations d’états. Cet investissement sera donc revalorisé pour produire des intérêts.

L’avantage de ce type de contrat votre capital est garanti à n’importe quel moment et vous pouvez donc le retirer. Aussi, les intérêts produits au cours d’une année par le capital sont définitivement acquis.

Les contrats multisupports

Le capital cotisé pour les contrats multisupports est investi dans :

  • Dans les produits sans risques ;
  • Dans les produits à risques tels que la sicav, les actions et obligations
  • Sur les marchés financiers ou unités de compte.

Ce type de contrat comporte plus de risque, car l’assureur ne garantit pas la valeur des unités investie. Toutefois, les contrats multisupports peuvent se révéler plus rémunérateurs.

ARTICLES LIÉS