L’essentiel a connaitre sur l’assurance habitation

Cet article est conçu pour vous aider à comprendre les contrats d’assurance habitation. Nous vous indiquons ce qu’ils couvrent et ne couvrent pas, ce qui affecte leurs taux, et comment et dans quelles circonstances ils peuvent être annulés ou non renouvelés.

Tout savoir sur l’assurance habitation

Les contrats d’assurance habitation varient d’une compagnie à l’autre et les propriétaires peuvent supposer à tort que certains éléments et caractéristiques sont couverts. Lorsque vous souscrivez à une assurance, parlez de vos besoins à votre agent d’assurance et assurez-vous de mentionner les éléments suivants :

A lire aussi : Où trouver ses fiches de paie ?

  • Remises et clôtures non attenantes.
  • Trampolines et piscines.
  • Bijoux.
  • Oeuvres d’art, antiquités (selon la valeur, vous pourriez envisager d’ajouter une section supplémentaire pour les articles personnels).
  • Bureau à domicile ou entreprise (vous aurez besoin d’une section supplémentaire pour protéger vos biens si un client est blessé sur votre propriété ou si des marchandises sont endommagées ou volées).

En bref, vous devez absolument penser à tout ce que votre maison possède et demander à votre assureur si vous êtes bien couvert. Nous vous recommandons par ailleurs d’assurer votre logement avec la Maif.

Il est payant d’être proactif

Lorsque vous examinez vos options d’assurance, les facteurs suivants peuvent vous aider à déterminer le montant de couverture approprié à vos besoins. Vous devez toujours prendre les devants et poser des questions à votre compagnie d’assurance.

A lire aussi : Assurance emprunteur : qu’est-ce que la convention AERAS ?

Déterminer une couverture adéquate

L’inventaire de votre maison peut vous aider à déterminer si votre couverture est suffisante. Si vous avez des objets particuliers, comme des œuvres d’art ou des bijoux, demandez-vous si vous avez besoin d’une couverture supplémentaire. Vous devez également tenir compte de la couverture de votre piscine si vous en possédez une. Il se peut que ces articles ne soient pas couverts par votre assurance ou qu’ils augmentent votre responsabilité.

Valeur réelle en espèces ou valeur de remplacement

Si votre contrat prévoit la « valeur réelle en espèces », la compagnie d’assurance vous versera un montant équivalent à la valeur actuelle de la propriété. N’oubliez pas que vous pourriez être remboursé d’un montant inférieur à celui que vous avez payé à l’origine pour l’article.

Avec la « valeur de remplacement », la compagnie d’assurance vous versera d’abord la « valeur réelle en espèces », puis vous remboursera davantage si le coût de remplacement est supérieur à la valeur réelle en espèces.

En cas de désaccord entre vous et la compagnie d’assurance sur le montant du sinistre, la loi prévoit de résoudre le différend par un processus d’évaluation. Demandez à votre représentant chargé des sinistres comment lancer le processus d’évaluation.

Augmenter votre franchise pour réduire le coût de votre assurance

Demandez à votre agent d’assurance s’il existe des réductions auxquelles vous avez droit et vérifiez si vous pouvez augmenter votre franchise pour réduire le coût de votre assurance.

Évaluer vos risques

Les inondations et les tremblements de terre ne sont souvent pas toujours couverts par une assurance habitation. Déterminez votre risque pour ces types de catastrophes et renseignez-vous sur les options disponibles.

Revoyez votre couverture chaque année

Les compagnies d’assurance peuvent modifier les conditions du contrat au moment du renouvellement, mais elles doivent d’abord vous en informer. Lisez tous les avis et informations envoyés par votre compagnie d’assurance.

ARTICLES LIÉS