Comprendre les principales fonctions des banques

Depuis de nombreuses années, les banques sont devenues incontournables dans tous les secteurs d’activité. Que ce soit pour l’octroi de crédit, la fabrication et le stockage de la monnaie, les opérations de dépôts et de retraits de monnaie, la banque reste le moyen de transaction sécurisé le plus privilégié. Découvrez dans ce guide, les principales fonctions des banques.

Collecter des dépôts

La collecte de dépôts est l’une des fonctions des banques. Quelle que soit la banque et le pays dans lequel elle se trouve, la collecte des dépôts est capitale pour sa survie et la continuité de ses activités.

A lire également : Sélection d'un conseiller financier compétent : critères essentiels à prendre en compte

La banque fonctionne selon les politiques monétaires définies mondialement par les banques centrales. Chaque pays dispose en conséquence d’une banque centrale qui assure le déroulement de chaque activité bancaire en son sein.

En assurant la collecte des dépôts, les banques permettent de faire rentrer l’argent nécessaire à leurs activités monétaires. Cela est crucial, car le niveau de dépôts de fonds entrant dans une banque détermine sa part sur le marché monétaire. Ainsi, plus les banques collectent des capitaux, plus elles accroissent leur capacité à distribuer des crédits et à consolider leurs opérations bancaires.

A lire aussi : Guide ultime pour éviter les frais bancaires courants et économiser de l'argent

Gérer les moyens de paiement

Une autre mission des banques est de gérer les moyens de paiement. La gestion des moyens de paiement par les banques centrales permet de fluidifier les systèmes bancaires de chaque pays. Sans une telle gestion, il est impossible de limiter le manque de capitaux, les risques d’inflation monétaire et la chute des taux d’investissement bancaire pouvant conduire à la faillite d’une banque.

La gestion des moyens de paiement permet aussi aux banques de diversifier les modes de paiement afin de permettre aux clients d’effectuer leur transaction en toute sécurité, quelle que soit la monnaie. Ces derniers ont la liberté de choisir le mode de paiement qui leur convient le mieux.

Il s’agit d’instruments de paiement tels que les chèques, les cartes de crédit, les virements bancaires, etc. Ceux-ci facilitent les transactions et les conversions d’une monnaie à une autre. Cela permet donc à chaque banque de proposer une pluralité de services bancaires aux clients.

Octroyer les crédits

banque

Dans son fonctionnement, la banque octroie des crédits aux particuliers pour les aider à réaliser des achats de biens. Pour rembourser leurs dettes, les personnes qui reçoivent les prêts doivent obligatoirement souscrire une assurance bancaire et rembourser les intérêts que génère leur emprunt au temps imparti par la loi.

L’octroi de crédit par les banques est encadré par les lois qui statuent sur les modalités d’exécution des opérations bancaires. Ces lois fixent les conditions d’octroi de prêt d’une banque à un particulier en fonction de la politique monétaire de son pays.

Cela permet à chaque banque de suivre la politique monétaire fixée par la banque centrale qui la coiffe afin de donner des crédits aux particuliers. Ceci, en fonction du taux d’intérêt harmonisé dans la zone monétaire concernée.

Cette mesure concerne les banques centrales, les banques commerciales et celles de la zone euro. Ce qui facilite la libre circulation des capitaux et favorise les opérations bancaires grâce aux intérêts rentabilisés après le remboursement des prêts.

Les taux de crédit bancaire doivent en conséquence être définis sur la base des recommandations de la banque centrale afin d’éviter toute déconvenue. Toute banque étant sous la tutelle de la banque centrale doit appliquer cette règle. Ceci, afin que chaque taux proposé pour les crédits immobiliers et tout autre type de prêt accordé par les banques soit conforme à la politique monétaire de la zone.

Assurer l’épargne

Une autre mission relative à toutes les banques est d’assurer l’épargne en permettant aux clients d’économiser de l’argent sur leur compte bancaire. En effet, la banque constitue un moyen légal pour permettre à toute personne qui le souhaite d’épargner ses revenus.

Cette méthode permet aux banques d’avoir assez de ressources en leur possession afin de mieux faire tourner l’économie du pays dans lequel celles-ci se trouvent. Pour cela, les institutions bancaires coopèrent entre elles en respectant les prescriptions de la banque centrale qui les gouverne.

Limiter les risques liés à l’octroi de crédit

Une autre fonction de la banque est de limiter les risques liés à l’octroi de crédit. En effet, accorder un crédit présente d’énormes risques pour les banques. Les emprunteurs peuvent se retrouver dans l’incapacité de s’acquitter de leur prêt bancaire. Ceci peut être dû aux difficultés que peuvent occasionner un taux d’intérêt plus ou moins élevé.

Pour limiter les risques liés à l’octroi de crédit, les banques exigent aux clients voulant faire un prêt, des garanties probantes prouvant leur capacité à solder le prêt. Il s’agit de l’apport personnel au crédit demandé, l’offre d’un meilleur taux d’intérêt, les garanties de l’assurance-crédit et l’évaluation de la capacité de solvabilité du client demandeur de l’emprunt.

En France, tout demandeur de prêt doit pouvoir justifier d’un apport personnel à son crédit. En plus de cela, il devra avoir une garantie d’une assurance forte qui couvre ses responsabilités en cas de difficulté de solvabilité du crédit. De même, il devra justifier sa demande de crédit avec un dossier clairement élaboré qui démontre sa bonne foi pour rembourser les taux d’intérêt liés à son emprunt.

ARTICLES LIÉS