Tout savoir sur les différents placements financiers existants

Le placement financier désigne toutes les opérations consistant à placer un fond bien défini pendant une période déterminée, dont l’objectif est d’avoir des bénéfices. Il existe plusieurs sortes de placements, toutefois chaque attributaire doit faire le bon choix pour tirer profit de la transaction.

Le placement financier pour la retraite : le PER

Il s’agit de l’une des opérations financières essentielles dans la vie de chaque citoyen. En général, cette offre est proposée par les compagnies d’assurance. Cependant, elle est aussi accessible auprès des institutions bancaires. Dans tous les cas, le PER est en principe indisponible jusqu’au jour du départ à la retraite. Par ailleurs, celui-ci est aussi très intéressant en termes de fiscalité, notamment avec la possibilité de déduire les versements des impôts ou encore les sorties qui peuvent être soit en capital, soit en rente. Tous ceux qui s’intéressent à ce type de placement peuvent faire une simulation pour un PER sur internet. Particulièrement, en se rendant sur le site

Lire également : Optimisez la gestion comptable et financière avec un expert-comptable en Pennylane

Les placements dans l’immobilier : les SCPI

Les personnes qui souhaitent investir dans l’immobilier peuvent opter pour les SCPI. Pour faire plus simple, ce sont des entités ou des fonds d’investissement qui assurent la gestion de biens immobiliers comme les locaux commerciaux, les habitations, etc. D’un côté, il y a donc les gestionnaires qui achètent de nouveaux biens mis en location. D’un autre côté, les personnes qui souscrivent à ce placement perçoivent une partie de la somme du loyer. Cet investissement permet donc de toucher un revenu régulier avec un rendement annuel pouvant atteindre 4 %.

Le placement financier polyvalent : l’assurance-vie

Particulièrement prisée de la grande majorité des Français, cette opération financière offre de nombreux avantages. Justement, les fonds ne sont pas bloqués, contrairement aux autres formules de placements. Ainsi, chacun est libre de récupérer totalement ou en partie son argent. Par ailleurs, tous les souscripteurs peuvent choisir les fonds euros qui sont des placements garantis, offrants plus de sécurité. Sinon, il y a également les unités de comptes qui sont des placements dynamiques, beaucoup plus performants. Avant toutes souscriptions, il est quand même recommandé de bien vérifier les différents frais.

A découvrir également : Maitrise des dépenses : 3 options pour obtenir une carte prépayée

Les placements bancaires : les opérations les plus courantes

Ayant le même mode de fonctionnement que les comptes bancaires, ce type de placement permet toutefois de percevoir des intérêts dont le taux varie d’une institution à une autre. Le placement préféré des Français est certainement le livret A qui permet d’épargner une somme conséquente pour des dépenses futures. Quant au compte à terme, celui-ci est réservé aux personnes qui souhaitent bloquer leur fond jusqu’à une période définie. Ici, les intérêts sont définis en fonction de la durée de l’échéance. D’un autre côté, les foyers modestes peuvent profiter du LEP ou livret d’épargne populaire.

Le placement dans la bourse : le PEA

Connu sous le nom de Plan d’épargne en action, ce processus consiste à créer un compte pour effectuer les investissements en bourse. Au début, il est plutôt conseillé de s’orienter vers les ETF qui sont des comptes particuliers visant à répliquer un indice boursier. Sinon, les portefeuilles boursiers sont aussi plus simples, car ce sont des experts qui assurent la gestion de votre compte.

ARTICLES LIÉS