23

Idée d’investissement : Investir dans un mobil home

Vous souhaitez investir dans l’immobilier sans vous endetter pour 15 ans ou plus ?

Vous cherchez à acquérir une résidence secondaire mais les tarifs sont prohibitifs ?

 

Avez-vous pensez à l’alternative que peut vous offrir le mobil home ?

 

Ces petites maisons sur roues peuvent être une idée d’investissement intéressante. Elles se prêtent très bien à la location saisonnière. Les réservations se font à la semaine.

Beaucoup de camping ouvrent de Mai à Septembre. Les mobil homes peuvent héberger de 4 à 8 personnes. Dans les meilleurs coins en haute saison les loyers dépassent les 1 300€.

Voici un condensé de toutes les infos récoltées sur le sujet.

Le mobil home en chiffres

A l’achat neuf le mobil home est tout à fait abordable. N’envisagez pas l’occasion vous comprendrez pourquoi dans la suite de l’article. Les premiers prix commencent aux alentours de 10 000€ et peuvent atteindre les 50 000€ pour les modèles les plus luxueux.

A cela il faudra ajouter les frais de transport jusqu’au camping. Vous devrez passer par une entreprise de convoi exceptionnel. Certaines facturent aux kilomètres d’autres proposent des forfaits.

Attention le transporteur déposera votre mobil home à l’entrée du camping. Le positionnement et l’installation sur l’emplacement sont à votre charge. Prévoyez un tracteur ou un 4×4 pour manœuvrer.

Ensuite il reste à régler le droit d’entrée au camping. Tous les gérants n’en demandent pas mais il semble que se soit une pratique courante. Son montant varie entre 1 000€ et 4 000€.

Investir dans un mobilhome. Le transport.

Le mobil home se déplace en convoi exceptionnel

Voilà votre mobil home est prêt à accueillir des vacanciers ! En attendant les premiers locataires étudions les charges annuels.

Chaque année le camping vous facturera des charges de fonctionnement pour l’entretien des installations.

Comme vous n’êtes pas propriétaire du sol il vous demandera également un loyer pour la parcelle. Selon les sources il vous en coûtera de 800€ à 6 000€ par an.

Ajoutez y une commission sur les loyers pouvant grimper à 30% des encaissements si vous laissez la totalité de la gestion au camping. Pour réduire les frais vous pouvez gérer en direct.

L’entretien du mobil home, de la parcelle, les assurances sont bien évidemment à payer de votre poche.

 

Du point de vue de la fiscalité le mobil home est considéré comme un logement meublé. Vous êtes considéré comme LMNP ou LMP selon les montants. Les revenus générés sont donc soumis au régime BIC ou micro-Bic.

Vous n’avez pas de taxe d’habitation à payer si vous respectez les règles : le mobil home doit garder sa mobilité.

Pas de taxe foncière non plus puisque que vous n’êtes pas propriétaire de la parcelle.

Enfin la taxe de séjour est à la charge du locataire.

Les baux de camping pour le mobil home

Le nombre de frais, de commission et autres loyers ne vous a pas encore fait fuir ?

La suite risque de finir de vous convaincre de placer votre argent ailleurs !

Au fil de mes recherches sur l’investissement en mobil home un point noir ressortait presque systématiquement : La trop grande souplesse du bail à l’avantage du camping.

Investir dans un mobilhome

Investir dans un mobilhome n’est pas de tout repos

Le propriétaire du terrain à quasiment tous les droits.

Parmi les pratiques abusives, fréquemment remontées par les possesseurs de mobil home on retrouve :

  • Le renouvellement forcé du mobil home avant 10 ans
  • Des modèles ou des marques parfois imposés par le camping
  • Les fortes augmentations de loyer d’année en année
  • Certains camping vous obligent à leur déléguer la location
  • La possibilité de vous expulser à tous moment et sans motif

Bref les conditions d’exploitation de votre mobil home risquent d’être très incertaines. Difficile de prévoir la rentabilité à long terme du placement.

Pour une fois on aimerait bien avoir une loi claire et plus stricte pour encadrer les relations entre les propriétaires de mobil home et les campings.

Que pensez-vous de ce typed’investissement ?

Si vous avez déjà fait investi dans un mobil home partagez avec nous vos expériences.

Dans :Immobilier

23 commentaires to "Idée d’investissement : Investir dans un mobil home"

  1. D’après tes infos, cela ne semble pas super.
    Moi, j’aimerais mieux attendre un peu et investir dans du locatif plus standard.

  2. imfolia dit :

    Ok,
    donc investir dans un mobil’home: Mauvaise idée.
    Mieux vaut y partir une semaine en touriste.
    Parce que si il faut en changer tout les dix ans, ca va être du à rentabiliser.
    Merci pour votre étude.

  3. Julien dit :

    En fait si tu trouve un bon gestionnaire de camping qui n’abuse pas ou avec qui tu es ami ça peut-être intéressant je pense. Dans le cas contraire effectivement c’est une mauvaise idée.

  4. lionel dit :

    C’est un investissement qui doit prendre beaucoup de temps, pour gérer tous les aspects. Je préfère des placements qui nécessitent moins de travail….

    Mais beau travail de recherche….

  5. Bonjour

    Drôle d’idée d’investir dans un mobil home, c’est bien pour les vacances, pour le reste, bof

    pourquoi ne pas investir dans une résidence étudiante

    ludovic

  6. emma dit :

    bonjour,
    Je suis propriétaire d’un terrain nu dans une région touristique. je devrais creuser ce sujet pour louer des mobil homes.
    Sur le net, je n’ai rien trouvé pour la procédure à suivre.
    Avez-vous des idées ?

  7. Un mobil home est très rentable sur le plan locatif, à condition de ne pas l’acheter dans n’importe quel camping et de bien se renseigner.

  8. Trups dit :

    Bonjour,

    j’ai bien étudié la question et j’ai décidé de me lancer cette année.
    Je vous fait part de mon analyse et de mon expérience:

    tout d’abord, il faut en effet faire faire très attention au camping dans lequel vous investissez; en effet certains veulent faire changer les mobil home au bout de 7 ans d’autres au bout de 10 et d’autres au bout de 20 ans. La rentabilité dépendra de ce facteur.

    Il faut aussi considérer les dates d’ouverture du camping (plus il sera ouvert, plus vous pourrez le louer) et connaître les frais liez à l’installation.

    Mon expérience:
    j’ai investi dans un mobil home trigano évolution 33 avec 3 chambres, option volets roulants, coût 27750 €
    J’y fait ajouter la climatisation (faîte par le camping): 1600 €
    Frais d’installation (+ grue dans notre cas pour ne pas abîmer la végétation): 4200 €
    Auvent, terrassement: 5500 €
    Abri de jardin pour ranger les affaires perso: 1600 €
    Douche extérieure: 300 €
    Et il faudra ensuite l’équiper: vaisselle, micro ondes, salon de jardin, transat, couettes…

    Bref, il faut dans notre cas, compter entre 38000 et 42000 € en fonction de l’équipement que nous souhaitons faire.

    Le financement: important, peu de sociétés, banques propose un crédit mobil-home, il faut soit généralement prendre un crédit perso à 64, 80 ou 96 mois maxi ou alors vous tourner vers les assurances matmut, macif (simulateurs sur site) ou encore le CSF qui proposent des crédits mobil-home jusqu’à 15 ans.

    Forcément plus le crédit sera long, plus votre mobil-home vous reviendra cher. Dans notre cas, j’ai étudié un crédit de 38000 € sur 10 ans, soit une mensualité de 427 €

    Passons au loyer maintenant:
    le camping est dans le var et ouvert du 1er mars au 15 novembre, donc de belles périodes pour le louer:
    Le camping nous demande 5850 € de loyer annuel + 60 € de frais par semaine louée par eux-même. Nous avons le droit d’y aller quand nous le voulons mais si nous souhaitons le sous-louer l’été (juillet août), nous devons le laisser 5 semaines consécutives à disposition du camping, donc maxi 3 semaines pour nous début juillet ou fin août.
    Le camping prend 18% de la location, ces 5 semaines nous rapporterons 5000 € et 8000 € si nous le laissons entièrement à la location tout l’été.

    Le reste de l’année, le camping ne s’en occupe pas et nous le louons à qui nous le voulons (sauf clients du camping).

    Derniers frais:
    Assurance: 200 à 250 €
    Frais d’hivernage (rangement salon jardin, vidage tuyaux d’eau…): 60 €
    Frais d’ouverture (inverse d’hivernage): 60 €

    En résumé pour notre cas, en comptant les frais, le prêt, les loyers et locations ainsi qu’en y insérant notre budget location été habituel pour 3 semaines (3300 €) et le tout étalé sur 20 ans, il suffit que nous louons personnellement notre mobil home en dehors de juillet août 3 fois dans l’année en faisant un prix et uniquement à des gens que nous connaissons pour arriver à l’équilibre, à partir de 4 locations, nous gagnons de l’argent.

    Voilà, j’ai été un peu long mais j’ai essayé d’être précis pour vous faire profiter d’une expérience concrète.
    Attention, ceci est notre cas pour notre camping, chaque camping a ses règles et ses frais, il faut bien leur demander et l’idéalement et de discuter avec des propriétaires.

  9. Julien dit :

    Bonjour Trups et merci pour ce commentaire très détaillé.

    Je pense que tu n’aura pas trop de mal à le louer plusieurs semaines en dehors de juillet-août vu la région. L’emplacement est encore une fois un critère essentiel.

    Comme tu le dis la rentabilité de l’investissement dépendra l’âge maximum du mobil home accepté par le camping. T’es tu renseigné sur ce point pour ton cas ?
    Combien penses-tu pouvoir le louer en haute saison et en basse saison ?

    Par contre je vois que tu a fais beaucoup de frais d’équipement. C’était volontaire de ta part ou à la demande du camping ?

  10. Trups dit :

    Bonjour Julien,

    oui bien-sûr comme je l’avais signalé la durée de vie du mobil home sur le camping est importante; dans notre cas, c’est 20 ans.

    Concernant l’équipement:
    – les volets roulants c’est un confort supplémentaire sans gros coup,
    – la clim est un réel plus dans la région et permet d’augmenter la location de 50 € par semaine
    – le terrassement ou terrasse en bois au choix est obligatoire pour pouvoir bien vivre à l’extérieur du mobil home
    – la douche extérieure est un petit plus également sans être un coût énorme.
    – seul l’abri de jardin sera peut-être mis un peu plus tard, le temps de refaire de la trésorerie, mais on a encore le temps de voir ça puisque toutes ces décisions seront à prendre en avril prochain.

    Donc pour répondre à ta question seuls les terrassement, auvent sont obligatoires en plus des frais d’installation.

  11. Trups dit :

    Oups ,j’ai oublié de répondre à une question concernant les tarifs de location.

    En fait j’ai les tarifs à l’année du camping et je fais une remise de 30 % sur ceux-ci puisque je le loue uniquement à des personnes que je connais et un peu plus pour la famille très proche; je ne peux le louer en juillet août, ça donne donc des tarifs qui vont de 300 € à 450 € la semaine.

  12. Julien dit :

    Merci encore pour toutes ces précisions.

  13. Kito dit :

    Bonjours Trups

    Sur l’argent que tu gagnes sur tes locations est il imposable et es tu obligé de le déclarer

    Merci

  14. Trups dit :

    Bonjour Kito,

    oui bien-sûr, c’est un revenu complémentaire en locatif.

  15. julien dit :

    bonsoir

    trups une année est passée : aurais tu un retour d’expérience ?

  16. Cathfor dit :

    Après avoir investi dans l’immobilier, je n’achète plus que des mobile-home.

    C’est d’une plus grande rentabilité sur le plan locatif et l’amortissement est très rapide.

    Toutefois, il faut être bien informé sur le sujet, ne pas investir n’importe comment, ni n’importe où !!!

    Propriétaire de mobil home depuis de nombreuses années et bien informée sur le sujet, J’ai créé un site internet destiné à informer les personnes qui ont un projet d’achat (erreur à ne pas commettre, etc…).

    N’hésitez pas à consulter mon site.

    Vous y puiserez bon nombre d’informations utiles avant de vous lancer. Vous trouverez mes coordonnées dans « contact », n’hésitez pas à me téléphoner, je vous renseignerai.

  17. Simon dit :

    Merci Trups pour ton retour, personnellement je trouve que le camping abuse un peu avec ces multiples conditions (ils prélèvent 60 € par semaine louée, s’accaparent le mobil-home 5 semaines d’affilée en été…) est-ce toujours le cas ? Ou s’agit-il d’un cas particulier ? J’aurai un eu l’impression de me faire tondre 🙁
    Par ailleurs, n’y a t-il pas des moyens de mettre son mobil home dans un autre endroit qu’un camping ? C’est à dire peut-on soi-même acheter un bout de terre et y placer son mobil home ? Désolé pour la question idiote mais je considère sérieusement la question quand je vois toutes les exigences (parfois très compliquées à remplir) des campings.

  18. Mariedo dit :

    Cathyfor. Merci pour votre proposition de site et de conseils..mais je n arrive pas a savoir comment le trouver….je m appete a acheter un mobilhome et j ai besoin de conseils pour ne pas faire d erreurs.. Merci

  19. Trups dit :

    Bonjour,

    cela fait maintenant un an que le mobil home est installé et nous ne regrettons pas du tout.
    Tout se passe comme prévu, et à notre surprise, nous y allons nous même plus souvent que nous le pensions (malgré les 1150 km qui nous séparent).

    Pour répondre à la question de Simon, non ce n’est pas abusé, les 60 € pris par le camping permettent de gérer les locataires, donne des alèzes jetables, est au service pour la moindre réparation ou changement de bouteille de gaz, accueille, donne et reprend les clés,reçoit les paiements.
    De plus il n’est pas obligatoire de laisser le mobil home au camping l’été, je peux gérer moi-même les locations, cependant mon loyer sera augmenté de plus de 350 € si je procède de la sorte. Alors trouver des locataires pour toute la durée de la saison, ne pas être là pour la remise de clés, l’état des lieux, ça ne vaut pas le coup.

    Je rappelle que notre camping prend 18% de commission pour ces 5 semaines louées l’été, d’autres vont jusqu’à 30% !

    Pour ce qui est de placer son mobil home sur un morceau de terre, oui c’est faisable, mais il faut acheter le terrain, prévoir les raccordements et évacuations et puis tout dépend de ce que l’on recherche, le camping est un lieu de loisirs avec de multiples activités à disposition, ce qui ne sera pas le cas sur un morceau de terrain mais ça c’est un choix personnel.

    Pour rappel, j’ai investi dans un mobil home non pas pour but d’un investissement rentable (même si c’est faisable) mais pour qu’il ne me coûte au final rien et qu’il me protège des augmentations de location.
    Résultat: le prix des locations a pris 7% l’année dernière (le camping est passé en 5 étoiles), mon budget vacances lui est resté le même; de plus j’y suis venu à Pâques, 3 semaines l’été dernier, à la toussaint et j’y suis pour les vacances d’hiver.

    Encore une fois, il faut bien regarder ce que vous attendez d’un investissement en mobil home (plus de vacances, rentabilité ou équilibre), demandez toutes les questions nécessaires au camping (temps de conservation du mobil home, montant du loyer, conditions de sous location, prix des équipements, dates d’ouverture du camping, pourcentage pris pour les sous locations, frais divers). Vous pouvez faire le choix d’un neuf ou d’un d’occasion…

    A votre disposition si vous souhaitez des renseignements complémentaires.

  20. Math dit :

    Moi j’ai aussi étudié la question et j’ai opté pour l’achat d’un terrain privé (550m²) dans une zone de loisirs. J’ai finalement conclu que l’investissement dans un camping est beaucoup trop contraignant (loyer à l’année, ouverture saisonnière, emplacements restreints, obligation de changement de mobilhome, règlementation draconienne…). Les zones de loisirs sont des terrains spécifiquement conçus pour accueillir des habitations légères de loisirs (dont les mobilhomes) à l’année. Chacun est vraiment chez soi, ce qui confère au propriétaire une plus grande liberté.
    Comme il s’agit d’une zone très touristique, il y a de nombreux campings dans les environs et ceux qui recherchent des « équipements » (de type piscines par exemple) peuvent en profiter dans les campings voisins en tant que visiteurs. Cela vous évite d’assumer les frais qu’entrainent ce type d’équipement.
    De plus, de nombreuses banques considèrent ces terrains privés à aménager (terrassement, assainissement…), comme un projet de résidence secondaire, ce qui vous permet de souscrire à un crédit « immobilier » et donc d’accéder à des taux beaucoup plus intéressants que les autres types de crédit.
    Les zones de loisirs sont aussi réglementées mais de façon beaucoup moins contraignantes que dans un camping. Ces terrains non constructibles ne sont pas soumis à l’impôt fonciers ni à la taxe d’habitation, mais seulement à la taxe de séjours.
    Voilà pour mes conclusions, en espérant qu’elles permettront d’éclairer certains.

  21. Pamplemouss66 dit :

    Trups, avez-vous créé une société pour votre activité de loueur de mobil’home ? Et si oui, sous qu’elle forme ? Merci par avance. Cdt

  22. Yann M dit :

    Bonjour,
    après lecture de vos commentaires intéressants, je me joints à la discussion. Je voulais témoigner de mon expérience en tant que simple propriétaire de 2 mobil-home. Je suis dans un village vacances qui appliquent des règles appropriées à l’investissement des propriétaires comme nous.
    Cet investissement est très intéressant, n’hésitez pas à me contacter pour des renseignements éventuels, je suis à votre disposition.

  23. Cathfor dit :

    Propriétaire maintenant de 7 mobil home, j’ai créé un site internet destiné à informer les personnes qui souhaitent se lancer dans l’achat d’un mobil home :

    http://www.investirmobilhome.fr

    N’hésitez pas à le consulter avant tout achat, vous y puiserez bon nombre d’informations utiles (erreurs à ne pas commettre, clauses abusives de certains campings, types de contrats proposés à éviter, etc…) :

    Vous trouverez également mes coordonnées dans « contact », n’hésitez pas à m’appeler pour tout complément d’informations.

    Cordialement.

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.