Comprendre le salaire minimum à Dubai

Première ville des Émirats arabes unis, Dubaï est la destination de rêve de plusieurs personnes. Cette ville reconvertie en pays est : surtout reconnue pour son luxe et sa belle architecture. Ce qui le rend plus prisé est le cadre de vie idyllique qu’il offre à ces habitants. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les expatriés y trouvent leur refuge. Cependant, il est important d’avoir une notion approfondie du salaire avant de s’y installer définitivement.

Quel est le salaire minimum à Dubaï ?

À la date actuelle, le code de travail n’a prévu aucune rémunération minimale pour les travailleurs résidant à Dubaï. Généralement, c’est le chef d’entreprise qui détermine le montant à payer et les avantages dont jouira le salarié. Ces faveurs peuvent regrouper les frais de logements, de transport, de scolarisation des enfants. Ceci concerne n’importe quel secteur d’activité.

A voir aussi : Gérer ses finances personnelles en tant qu'entrepreneur : astuces et bonnes pratiques

Néanmoins, il est : très fréquent de voir qu’un salaire de base nommé le ‘’basic salary’’ est attribué aux exilés.

Quel est le salaire moyen à Dubaï ?

Comme ce fut évoqué plus haut, il n’existe pas un salaire en dessous de l’échelle de la normale à Dubaï. Le gain moyen mensuellement d’un salarié s’élève à 21 500 AED et correspond à 5 380 euros. Ce chiffre dépasse largement la rémunération des employés dans la plupart des pays européens. On comprend, de ce fait, pourquoi les Français quittent leur terre natale pour se loger aux Émirats arabes unis.

A lire également : Les meilleures stratégies pour améliorer votre trésorerie grâce à une politique de crédit clients performante

Si les paies sont si attrayantes dans ce pays de luxe, c’est parce que les jours de la semaine sont pris comme jours de travail. Certains emplois peuvent s’arrêter juste au 6ᵉ jour.

Quels sont les métiers les plus rentables ?

Si on doit le définir de façon simple, le travail le plus fructueux est celui qui est le mieux payé. Ainsi, pour être à l’abri du besoin et vivre une vie paradisiaque, il est : recommandé de se diriger vers :

  • Le métier de Project Manager (gestionnaire de projet) : qui fait gagner 229.000 AED par an.
  • Le métier des financiers et du business development : ces deux domaines paient respectivement 207 713 AED et 178 805 AED annuellement.
  • Les métiers de l’électronique et de la mécanique : ils vacillent entre un montant mensuel de 5 000 euros et 6 000 euros.
  • Le métier de l’informatique lié aux technologies de pointe (FinTech) : les experts de ce domaine peuvent jusqu’à 12 000 AED.
  • Les métiers de la santé (médecine, pharmacie, infirmerie, dentiste, etc.) : les travailleurs peuvent toucher jusqu’à 12.000 euros par mois selon la fonction occupée.
  • Le métier lié à la restauration, à l’hôtellerie, au luxe et surtout le tourisme : ce sont les professions qui peuvent octroyer jusqu’à 2500 euros le mois.

Il s’agit ici des salaires moyens estimés en 2022.

Quelles sont les conditions pour travailler à Dubaï ?

Pour exercer une profession dans ce pays arabe, il faut tout en première position, maitriser correctement la langue anglaise. Ensuite, connaitre parfaitement son domaine de compétence. Car, il est très facile pour les entrepreneurs arabes de recruter. De la même façon, ils leur sont également très aisés de résilier le contrat de travail. Ainsi, si vous n’êtes pas doué, vous serez rapidement mis à la porte, et ce, sans un préavis.

Les femmes n’ont droit qu’à seulement à 12 jours de congé de maternité. Pour les jeunes adolescents âgés de 18 à 25 ans, ils ont la possibilité de faire un Volontariat International Entreprise.

ARTICLES LIÉS