Quel droit pour un Auto-entrepreneur ?

Pour remédier aux conséquences économiques de ce nouvel isolement, le gouvernement a annoncé l’expansion ou la consolidation d’une série d’aides financières aux entrepreneurs autonomes. C’est ce que Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a annoncé il y a quelques jours pour aider les entreprises. Un « plan spécial » dédié aux travailleurs indépendants, aux commerçants, mais aussi aux PME et aux PME sera également communiqué sous peu. Dans l’attente de plus amples détails sur ces nouvelles mesures de soutien, nous faisons le point sur les mesures déjà mises en œuvre pour les entrepreneurs autonomes !

Autocontractant : puis-je continuer à poursuivre mon activité solitaire ? Si, avec cet isolement, vous vous demandez si vous pouvez continuer à exercer votre activité autocontractante et dans quelles conditions, consultez notre article dédié ! Fonds de solidarité

Créé lors du premier isolement, le Fonds de solidarité est l’une des aides financières qui s’est avérée précieuse pour de nombreux entrepreneurs autonomes. Il s’agit d’un mécanisme initialement mis en place le 25 mars 2020 pour aider les entreprises qui ont connu une forte baisse de leurs revenus https://youtube.com/watch?v=2KTAwnJ3uJM Tutoriel vidéo pourpostuler pour le . Le but de cette aide fiscale est de les soutenir financièrement en cas de perte importante de chiffre d’affaires.

A voir aussi : Quelle retraite avec 171 trimestres ?

✏️ Remarque Alors qu’un décret en août de l’année dernière a restreint la liste des bénéficiaires du Fonds de solidarité (comme expliqué dans cet article), Bruno Le Maire a annoncé que cette aide serait réactivée pour toutes les entreprises et tous les individus qui exercent des activités indépendantes, quel que soit leur secteur de

Le décret du 2 novembre 2020 a clarifié les termes et conditions de fonctionnement du Fondsde Solidarité pour ce deuxième isolement. Pour rappel, il concerne les commerçants, artisans, professions libérales et autres agents économiques, quel que soit leur statut, y compris les entrepreneurs autonomes,activité. comptant moins de 50 employés.

A découvrir également : Où Peut-on demander une aide financière ?

cadre de ce second isolement, vous êtes éligible à une assistance si votre entreprise a été interdite d’accueillir le public entre le 25 septembre 2020 et le 30 novembre 2020, OU si elle a subi une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 % au cours de Dans le la période mensuelle allant du 1er septembre 2020 au 1er septembre 2020 Novembre 2020. Octobre 2020 et 30 novembre 2020.

avant le 31 août 2020 pour septembre 2020 ou 📣 Est-ce que vous venez de créer votre micro-entreprise ? Pour bénéficier du Fonds de solidarité, votre entreprise doit avoir démarré avant le 30 septembre 2020

pour les pertes deOctobre 2020 et novembre 2020. Quel est le montant de l’aide versée dans le cadre du Fonds de solidarité ?

Avez-vous subi les effets des mesures administratives prises dans le contexte de la crise sanitaire (fermeture administrative, couvre-feu…) ? Le montant de l’aide que vous pouvez recevoir varie en fonction de votre situation :

➡️ Vous avez été forcé de fermer les portes administratives en septembre et/ou en octobre 2020 :

Dans ce cas, l’aide est égale au montant de la perte de chiffre d’affaires dans la limite de 333 EUR par jour de l’interdiction de réception publique. Le chiffre d’affaires des activités de vente à distance (ramassage en magasin, livraison) n’est pas pris en compte.

➡️ Votre micro-entreprise est en zone d’extinction et a perdu plus de 50 % de son chiffre d’affaires en octobre2020 :

❌ Les entreprises des secteurs S1 peuvent bénéficier d’une aide pour compenser des pertes de revenus allant jusqu’à 10 000€ .

❌ Si votre microentreprise S1bis a perdu plus de 80 % de son chiffre d’affaires lors du premier isolement, vous pouvez bénéficier d’une aide pour compenser cette perte allant jusqu’à 10 000€ .

❌ Les autres entreprises ont droit à une aide couvrant la perte de chiffre d’affaires jusqu’à une limite de 1500 EUR.

➡️ Si vous êtes en dehors des zones d’extinction, mais que votre microentreprise appartient aux secteurs 1 et 1a (attention si vous appartenez aux secteurs 1bis : vous devez justifier une perte de 80 % du chiffre d’affaires au cours de la première période d’isolement, à moins que votre entreprise ait été créée après le 10 mars 2020) et a perdu plus de 50 % deChiffre d’affaires en octobre :

❌ Si vous perdez entre 50 et 70 % de votre chiffre d’affaires, vous pouvez obtenir de l’aide pour compenser cette perte jusqu’à 1 500€.

❌ Les entreprises qui ont perdu plus de 70 % de leur chiffre d’affaires reçoivent une aide équivalente à une perte de revenus. Cette aide est limitée à 10 000 EUR et à 60 % du chiffre d’affaires mensuel de l’année précédente .

➡️ Enfin, si votre micro-entreprise a subi une perte de revenus de plus de 50 % en novembre :

❌ Si vous avez fermé les portes administratives, vous êtes éligible à une assistance égale au montant de la perte de revenus jusqu’à la limite de 10 000€. Encore une fois, il ne représentait pas le chiffre d’affaires des activités de vente à distance.

❌ Entreprises dans les secteurs S1reçoivent une aide correspondant au montant de la perte de chiffre d’affaires jusqu’à concurrence de 10 000 EUR.

❌ Les entreprises des secteurs S1bis qui ont perdu plus de 80 % de leurs ventes lors de la première isolation (sauf création après le 10 mars 2020) peuvent percevoir 80 % de leurs pertes de revenus jusqu’à 10 000 EUR. si la perte de chiffre d’affaires est inférieure ou égale à 1500€, la subvention est égale à 100 % de la perte de chiffre d’affaires.

❌ Enfin, toutes les autres entreprises ont droit à une aide couvrant la perte de chiffre d’affaires jusqu’à une limite de 1500 EUR.

Vous pouvez bénéficier d’aides multiples ? Dans ce cas, vous recevez l’aide la plus favorable

(soit pour la fermeture administrative, soit pour la perte de chiffre d’affaires). Si vous êtes éligible àn’importe laquelle de ces aides, rendez-vous sur le site Web de la DGFIP pour vous déclarer. Vous pourrez le faire à partir du 20 novembre pour l’aide versée en octobre et à partir du début du mois de décembre pour l’aide versée en novembre.

Exemption et report des cotisations sociales

En tant qu’auto-entrepreneur, les mesures prises cet été vous permettent déjà d’obtenir, dans une certaine mesure, une exemption du paiement des cotisations sociales. Cependant, les dernières annonces gouvernementales ont modifié les règles préexistantes et élargi leur champ d’application .

Désormais, toutes les entreprises comptant moins de 50 employés bénéficieront d’une exonération totale de leurs cotisations sociales si elles sont touchées par une fermeture administrative. Cela vaut également pour toutes les entreprises du secteur événementiel,le tourisme, la culture ou le sport subissent une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 %.

En ce qui concerne les autoentrepreneurs, il est important de noter qu’ils n’ont aucune mesure à prendre. Les cotisations sociales seront automatiquement suspendues.

La poursuite de l’aide financière annoncée cet été

Aide du CFE en 2020 : Cette aide, mise en œuvre par la troisième loi d’amendement financier du 30 juillet 2020, continue de s’appliquer pendant toute la période 2020. Le CFE est une taxe locale, donc son exonération dépendra de la municipalité ou de l’EPCI dans laquelle vous payez vos impôts. locaux. Seule la partie des municipalités et des intercommunautés sera touchée par cette aide. Par conséquent, il s’agit des deux tiers du montant total à prendre en compte, les fraistarifs de chambre supplémentaires (CCI et CMA) tout en restant à vos frais. Pour savoir si vous pouvez bénéficier de cette mesure et quelles sont les formalités, nous ne pouvons que vous conseiller de contacter le département de la fiscalité des entreprises dont vous dépendrez. Pour plus d’informations sur cette mesure de secours de la FCE, visitez ce lien !

✅ Possibilité d’extension des taxes : Le gouvernement a lancé un plan de réglementation fiscale visant à aider les entreprises à faire face à la crise. Il permet d’étaler le paiement des taxes  : en tant qu’entrepreneur autonome, cela inclut les taxes dues au titre de la TVA, l’échantillonnage de la source et le CVAE. Vous pouvez demander de répartir le paiement de ces frais dus entre le 1er mars 2020 et le 31 mai 2020 pour une période maximale de 3 ans.

✅ Enfin, la possibilité de demander un remboursement accéléré deCrédits de TVA . N’hésitez pas à contacter la Direction des finances publiques si vous êtes inquiet !

Nouvelles mesures annoncées au profit des entrepreneurs autonomes

☑️ Le gouvernement a annoncé une prolongation de la durée de souscription pour un prêt garanti par l’État. Vous avez maintenant jusqu’au 30 juin 2021 pour vous inscrire à un EMP, pour six mois supplémentaires. Le taux de remboursement de ce prêt se situe entre 1 % et 2,5 %.

☑️ Si vous ne remplissez pas les conditions requises pour bénéficier d’un prêt garanti par l’État, le gouvernement a promis de mettre en œuvre un prêt direct d’État de 10 000 EUR. Cette mesure s’applique uniquement aux entreprises de moins de 50 employés.

☑️ Loyers professionnels pour octobre, novembre ou décembre offerts par vos propriétaires ou propriétairesleur offre un crédit d’impôt pouvant atteindre 30 % du loyer offert. Cette aide peut être combinée avec le Fonds de solidarité. Enfin, la mise en place d’une aide financière à la numérisation a été annoncée pour les artisans et les commerçants , ce qui vous permet de lancer votre site Web et de livrer vos produits directement au client ou via Click&Collect.

Selon les annonces du Président de la République et du Gouvernement, un point de situation doit être comblé tous les 15 jours . Il est donc nécessaire d’envisager des mesures ou des exemptions supplémentaires, qui pourraient être annoncées à la lumière de l’évolution de la situation sanitaire.

Toute notre équipe reste à vos côtés pour vous soutenir et vous souhaiter courage en ces temps difficiles !

ARTICLES LIÉS