Quelles sont les maladies prises en charge à 100 ?

L’exemption du billet du modérateur, c’est-à-dire 100 % des frais de santé, s’applique aux situations nécessitant des soins coûteux et/ou prolongés. Il s’agit notamment de grossesse et d’affections à long terme (ALD). Les autres personnes intéressées par des soins à 100 % sont les bénéficiaires de la CMU-C et de l’AME

Soins à 100 % pour les personnes à ALD

soins 100 % sont destinés aux personnes touchées par l’ALD dite « épargnée » Les  : la gravité et/ou la nature chronique impliquent des soins coûteux et prolongés. Ces maladies, telles que le diabète de type 1 et 2, la maladie de Parkinson ou un accident vasculaire cérébral handicapé, figurent sur une liste définie par le ministère de la Santé.

A lire en complément : Comment savoir si un mot est invariable ?

Les autres ALD peuvent également recevoir un soutien à 100 % dans des conditions spécifiques : maladie grave ou progressive, désactivation, dont le traitement dure plus de 6 mois.

Pour les patients dans situation ALD, Assurance maladie accorde ou non le droit à 100 % de soins : la décision est prise par le service médical de l’Assurance-maladie après l’élaboration et l’envoi d’un protocole de soins par le médecin traitant. Ce document résume tous les traitements nécessaires et est valide pendant une période déterminée.

Lire également : Quelles sont les étapes d'un business plan ?

Parce que les soins à 100 % se réfèrent uniquement aux soins et aux traitements en lien direct avec la maladie et sur la base de taux convenus. Les frais supplémentaires et autres contributions, comme les franchises médicales, ne sont pas couverts et restent la responsabilité du patient.

Notre conseil : Si votre médecin a utilisé le service de protocole de soins en ligne, vous pouvez mettre à jour votre carte Vitale 48 heures plus tard pour recevoir des soins à 100 % contre la MA.

Soin à 100 % pour les femmes enceintes

Les femmes enceintes ont également droit à 100 % de leurs dépenses santé sous assurance maternité.

Les femmes enceintes doivent consulter le médecin traitant au cours du premier trimestre pour faire une déclaration de grossesse. Jusqu’au premier jour du 6e mois, seuls certains actes et examens liés à la grossesse sont exemptés d’un ticket d’utilisateur. Après et jusqu’à 12 jours après la naissance, les soins à 100 % s’étendent à toutes les dépenses de santé.

Pour vous assurer que vous bénéficiez d’une assistance à 100 %, il suffit d’une étape à retenir : pensez à mettre à jour votre carte Vitale à chaque changement de situation !

Notre conseil : Dès que le relevé de grossesse est enregistré, vous pouvez bénéficier d’un conseil préventif et d’un soutien personnalisé de l’assurance maladie.

Paiement accordé à des tiers : aux femmes enceintes et aux assurés dans la ALD

En plus des coûts médicaux de 100 %, les patients atteints d’ALD et les femmes enceintes ont droit à tiers à partir du 1er juillet 2016. Cela signifie qu’ils n’ont plus à payer à l’avance pour leurs traitements et leurs soins.

ARTICLES LIÉS