9

Les 3 pires préjugés sur l’argent

Quand on parle d’argent avec notre entourage on entend régulièrement des propos qui nous font bondir. C’est là qu’on se rend compte à quel point certains y croient dur comme fer et que les principes de base de l’économie ne sont pas maitrisé.

Vous connaissez celle qui dit qu’il faut éviter de passer dans la tranche supérieure de l’impôt sur le revenu ? C’est vrai car sinon on paie beaucoup plus cher ! Cette légende m’a bien fait rigoler quand par deux fois j’ai du convaincre des collègues qu’elle était fausse. Ils n’arrivaient pas à comprendre le fonctionnement des tranches.

A qui la faute ? Au gens qui ne cherchent pas à savoir parce que l’argent est tabou et mal vue chez nous ? Au système scolaire français qui ne fait rien pour éclaircir ces zones d’ombres ? En ne donnant pas des cours d’économie et de finance personnelle l’éducation nationale contribue-t-elle (volontairement ?) à maintenir la population dans le brouillard. Je crois que de tels cours devraient être obligatoirement dispensés avant la fin du collège.

Allez il est temps de tordre le cou à quelques unes de ces légendes urbaines économiques…

Il faut beaucoup d’argent pour investir

Beaucoup d’argent non, je dirais plutôt un bon dossier. S’il fallait vraiment apporter beaucoup d’argent pour investir ça ne serait pas très rentable ! Dans la majorité des cas l’investisseur va chercher à utiliser l’effet de levier procuré par un prêt bancaire. Voilà réellement comment on s’enrichit. Que se soit en immobilier en faisant le moins d’apport possible, voir aucun, ou lors de la création d’une entreprise en faisant appel à des banques ou des investisseurs type business angel. Il est même possible d’utiliser des effets de levier en bourse avec toute fois des risques plus élevés inhérent au marché boursier.

Reste un dernier support d’investissement qui ne nécessite aucun apport. Il est juste devant votre nez ! Internet est le pilier d’enrichissement où l’argent compte le moins pour débuter. J’ai lancé ce blog en payant moins de 36€ pour une année d’hébergement. Au terme de cette période il m’aura rapporté 230€ soit une performance de 638% ! Ce n’est pas faramineux ? C’est autant qu’un livret A à 2.25% et 10 000€ laissé dessus pendant la même période !

Non décidément ce n’est pas l’argent qui compte le plus pour investir. Ce qui compte réellement c’est le travail que vous allez fournir pour trouver la bonne affaire immobilière. Le temps passé à peaufiner votre projet d’entreprise ou à décortiquer les résultats des sociétés cotées en bourse. Sans oublier d’investir sur vous même en lisant beaucoup pour approfondir vos connaissances du sujet.

L’argent ne fait pas le bonheur

Voilà un grand classique qui a maintes fois été débattu. Sans doute dans 1% des cas, mais le reste du temps… il y contribue fortement.

Ici il n’est pas question de parler des millionnaires malheureux mais de la différence entre ne pas pouvoir se projeter plus loin que la prochaine paie et pouvoir réfléchir à son futur.

Je parle souvent de la nécessité d’avoir une épargne de sécurité. C’est un sujet qui me tient à cœur. Ne pas se soucier du lendemain, avoir l’esprit libre pour penser à l’avenir c’est se donner une chance d’être heureux. Difficile de nager dans le bonheur quand on craint le moindre coup de fil de son banquier. Quand le moindre pépin de la vie peut vous faire basculer dans la misère.

L’expression qui revient souvent dit que l’argent est un bon serviteur mais un mauvais maître. En effet si votre but est d’avoir le plus d’argent possible vous en faite votre maitre. Vous travaillez pour l’argent. Au contraire l’argent de doit pas être votre but final mais le moyen d’acquérir votre indépendance. Là vous en faite votre serviteur. Ne devenez pas un Picsou…

Picsou nage-t-il dans le bonheur ou seulement l'argent ?

Picsou nage-t-il dans le bonheur ou seulement l'argent ?

Plus les riches s’enrichissent plus les pauvres s’appauvrissent

Si quelqu’un gagne de l’argent ici un autre en a perdu là-bas ? Vous le croyez ? Vous pensez que l’argent est une ressource existant en quantité limitée ? Alors plus il y aura d’habitant moins il y aura d’argent disponible par personne ?! Ce serait un fonctionnement absurde. Cette fausse croyance engendre une haine envers les riches accusés de s’accaparer les richesses.

Non l’argent ne circule pas en circuit fermé. L’argent est crée ou détruit au gré de la demande. Pour faire simple disons que lorsqu’une banque emprunte à la BCE (la FED aux US) celle-ci « crée » de l’argent. Ce nouvel afflux monétaire sert alors à financer les crédits de ses clients : les entreprises, les particuliers ou l’état. Lorsque les clients remboursent la banque rembourse à son tour la BCE qui « détruit » l’argent. La différence entre ce qui sort et rentre représente la croissance.

Ne vous interdisez pas de vouloir devenir riche parce que vous ne voulez pas spolier les pauvres.

 

Avez-vous entendu autour de vous d’autres préjugés sur l’argent qui vous également fait bondir ?

Dans :Economie, Finance Perso.

9 commentaires to "Les 3 pires préjugés sur l’argent"

  1. Bonsoir,

    En France, il y a énormément de critiques sur les riches depuis l’éclatement de la crise en 2007-2008. Ce n’est pas prêt de s’arranger avec le cas de Gérard Depardieu.

    D’un point de vue personnelle sur mon patrimoine, je préfère avoir la vision du président d’Amazon, Jeff Bezos qui dit que les investissements seront les bénéfices de demain.

    Cordialement.

  2. InvestMan dit :

    Salut Julien, merci pour ton article. Je n’ai pas spécialement d’autres préjugés qui me viennent en tête après la lecture de ton article.

    Il est vrai que de nombreuses personnes vont penser de cette façon (préjugés) sans essayer de comprendre. Souvent, ils « entendent » quelqu’un dire quelque chose et ils le répètent sans même essayer de comprendre la logique. L’exemple parfait pour illustrer ça, c’est « il faut beaucoup d’argent pour investir ».

  3. Xavier dit :

    C’est clair qu’il faut de l’argent pour investir mais pas énormément. Attention quand même, on voit beaucoup de personnes qui tentent de percer avec presque rien. Le problème dans cette situation c’est que la prise de risque est maximale et que le retour au capital 0 est immédiate.

  4. Damien dit :

    Est-ce que tu parles de la bourse ou de l’investissement immobilier? En bourse le risque est bien plus élevé surtout avec des produits où il est possible d’utiliser un effet de levier; on peut gagner beaucoup tout comme on peut perdre plus que la mise de départ. Concernant l’immobilier le risque est limité si l’investissement a bien été calculé, sauf qu’il faut tout de même un capital de côté pour faire face aux aléas… vacances locatives, travaux éventuels… 🙂

  5. Bonjour Julien,

    J’aime cet article, il m’a fait sourire. J’approuve à 100% tout ce que tu as écrit ;-).

    @Xavier, Damien,

    Bien sûr, si l’on veut investir, il est préférable en toute logique, d’utiliser une somme d’argent dont ne dépend pas son quotidien, il n’y a alors pas de risques de se retrouver « sur la paille » !

    Pour engager l’investissement, il est nécessaire pour certains de « franchir » plusieurs étapes : la connaissance et la gestion avisée de ses finances, le désendettement, l’épargne de précaution, puis l’investissement.

    A bientôt.
    Olivier G.

  6. Pierre dit :

    Il faut bien un minimum de départ pour investir mais ce qui compte c’est surtout d’investir malin et de savoir exploiter les bons filons.

  7. Entièrement d’accord avec cet article.

    Comme dit par Pierre, il faut un minimum d’argent pour investir mais en investissant malin, il y a moyen de gagner.

    Et puis, concernant la partie, « l’argent ne fait pas le bonheur », je répond toujours qu’il y contribue.

    Dans ce monde, sans argent, on ne peut rien faire, aucune activité, aucun projet.

    Est-ce qu’on est heureux sans projet? sans activité? je ne pense pas.

  8. Aurélia dit :

    En effet, je pense que l’argent ne fais pas le bonheur mais y contribue fortement. Après, de mon point de vue, tout est une question de dosage et d’équilibre. J’ai un revenu mensuel confortable par le biais de mon travail mais cela ne m’empêche pas de faire attention et d’économiser pour des projets qui me tiennent à cœur. Cela ne veut pas dire que je suis radine, je sais faire plaisir à mes proches et à mes enfants quand il faut.
    J’essaye d’ailleurs d’inculquer à mes enfants la valeur de l’argent. Dès leur plus jeune âge, je pense qu’il est bon de les responsabiliser en leur apprenant à bien gérer leur argent de poche.

  9. Liz dit :

    Coucou,
    C’est vrai que l’argent ne fait pas le bonheur. Je le considère comme une nécessité, un moyen de survie, mais sans plus. Si j’investis, c’est pour sécuriser mon avenir et celle de mes proches ! Merci pour le partage 🙂

Laissez un commentaire

Submit Comment

CommentLuv badge

© 2017 Investir-Actif. Tous droits réservés.